Résumé de course
FIA F2 Bakou

Vesti s'impose dans une fin de course chaotique

Frederik Vesti a signé sa première victoire en Formule 2 dans la première course du week-end de F2 à Bakou. Théo Pourchaire s'est classé septième.

Frederik Vesti

Sur un circuit qui réserve toujours de nombreuses surprises, difficile de dégager un favori au moment où les 22 voitures s'élançaient sous le grand ciel bleu de Bakou. Parti en pole grâce à la grille inversée, Jake Hughes voyait Frederik Vesti, son compagnon de première ligne, prendre le meilleur à l'intérieur. Mais c'est finalement Jehan Daruvala, parti troisième, qui s'emparait des commandes dans le deuxième virage, alors que Jack Doohan abîmait son aileron avant dans un contact avec Enzo Fittipaldi. Théo Pourchaire, seulement 12e au départ, était gêné et perdait deux positions en sortant large au premier freinage. Le premier tour, habituellement sujet aux accrochages, était donc plutôt calme malgré quelques dépassements musclés.

Les positions se figeaient dans les premières boucles de course, jusqu'au drapeau noir et orange à l'attention de Doohan, forcé de rentrer dans son stand pour changer son aileron. En tête, Daruvala s'envolait, alors que Hughes, deuxième, provoquait un petit embouteillage derrière lui. Vesti faisait sauter le verrou dans le sixième tour, tandis que Pourchaire entamait sa remontée en signant le meilleur tour. Un tour plus tard, c'est Sargeant qui montait sur le podium virtuel en dépassant Hughes.

Le premier drapeau jaune était dégainé après la sortie dans l'échappatoire d'Amaury Cordeel, en queue de peloton. Ayumu Iwasa, également large dans le premier virage, cédait sa position à Pourchaire, auteur d'un très beau double dépassement sur Hughes et Hauger dans le virage 3. Son rival au championnat, Felipe Drugovich, restait au contact du groupe de tête, lui qui s'était débarrassé du pilote britannique en perdition un tour plus tôt.

À la mi-course, aucun incident n'était à déplorer, les pilotes attendant une erreur d'un adversaire pour saisir une opportunité. Roy Nissany ratait complètement son point de freinage au bout de la longue ligne droite et était renvoyé en queue de file, tandis que Pourchaire continuait à mettre la pression sur Vips, auteur d'une défense rugueuse mais juste. Une bataille qui permettait à Dennis Hauger de revenir dans les échappement du Français.

C'est au 14e tour que le Norvégien portait son attaque sur Pourchaire, mais un blocage de roue l'envoyait dans le mur : la voiture de sécurité était de sortie, la Prema étant bloquée dans le TecPro du virage 3. Un incident qui ne faisait certainement pas les affaires de son coéquipier, qui voyait son avance de quatre secondes en tête de la course totalement effacée.

L'Aston Martin de Bernd Mayländer se retirait à la fin du 16e tour, laissant les pilotes se disputer la victoire pour cinq dernières boucles. L'Indien tardait sa relance (Olli Caldwell se retrouvait piégé et cassait son aileron), et la course s'enflammait alors : Pourchaire faisait sauter le verrou Vips et rentrait dans les points, ce dernier se retrouvant bloqué dans l'échappatoire à cause d'une manœuvre beaucoup trop optimiste de Fittipaldi. Le Brésilien tapait le mur, et alors que la voiture de sécurité venait de s'effacer, cette dernière était de retour en piste instantanément.

La deuxième relance avait lieu deux tours plus tard : Daruvala suivait le même plan, mais était surpris par Vesti dans le deuxième virage. Le Danois profitait d'un blocage de roue de sa proie pour prendre l'avantage, alors que Liam Lawson provoquait un léger strike dans la même courbe (avec peu de dégâts). Richard Verschoor s'encastrait dans le mur au début de la section du château, lui qui était troisième. La voiture de sécurité était de nouveau de sortie, avant de s'effacer à un tour de l'arrivée.

À la relance, Cem Bolukbasi, Ralph Boschung et Calan Williams provoquaient un gros accident dans le premier virage. Vesti conservait la tête, devant Daruvala et Lawson, tandis que Drugovich grimpait à la cinquième place. Le Danois remporte sa première course en Formule 2, tandis que le leader du championnat augmente encore un peu son avance sur Pourchaire.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Une manœuvre "dangereuse" des commissaires à Monaco ?
Article suivant Vips dans le mur, Hauger vainqueur à Bakou

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse