Vice-champion F3.5, Louis Delétraz signe en GP2

partages
commentaires
Vice-champion F3.5, Louis Delétraz signe en GP2
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
16 déc. 2016 à 13:58

Louis Delétraz va rejoindre le GP2 Series en provenance de la Formule V8 3.5 pour 2017, et évoluera au sein de l'écurie Racing Engineering.

Gustav Malja, Racing Engineering, Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Delétraz, Carlin
Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Deletraz, Racing Engineering
Louis Deletraz, Racing Engineering

Champion de FR2.0 NEC et vice-champion d'Eurocup FR2.0 en 2015, Delétraz est passé à l'échelon supérieur cette année, avec succès. Face à de nombreux pilotes plus expérimentés, le rookie de l'équipe Fortec Motorsports s'est distingué en jouant le titre jusqu'au bout, même s'il a été battu sur le fil par Tom Dillmann.

C'est désormais en GP2 que le jeune pilote Renault va courir, et Delétraz a déjà pu avoir un avant-goût de l'antichambre de la Formule 1 en participant au dernier meeting de la saison 2016 avec Carlin Motorsport avant d'effectuer trois journées d'essais chez Racing Engineering, écurie espagnole à l'accent très français, que le Suisse rejoint pour l'an prochain.

"C'est en GP2 que je veux être en 2017 après ma saison solide en Formule V8 3.5, c'est l'étape naturelle pour ma carrière", déclare Delétraz, qui est par ailleurs soutenu par Romain Grosjean. "C'est la dernière catégorie avant d'atteindre la Formule 1, et arriver en F1 est mon premier objectif."

"En tant que rookie, j'aurai beaucoup à apprendre la saison prochaine. Nous savons tous que le plus difficile en GP2, c'est d'apprendre les pneus Pirelli, donc c'est très important d'avoir une bonne équipe derrière soi pour aider le pilote et bien travailler ensemble."

Une écurie aux avant-postes

C'est pourquoi Delétraz a choisi une écurie Racing Engineering qui, si elle n'a jamais été sacrée, s'est classée dans le top 4 du championnat lors des neuf dernières saisons, menant Giorgio Pantano et Fabio Leimer au titre ainsi qu'Alexander Rossi à une place de vice-champion l'an dernier.

"Racing Engineering est une bonne équipe et a obtenu d'excellents résultats lors des cinq dernières années", souligne Delétraz. "Pour moi, il n'y a pas de meilleure option et je suis très content de ce choix."

"Quand je suis arrivé chez Racing Engineering pour les essais, je me suis senti chez moi d'emblée. J'ai eu une très bonne relation avec l'équipe et il y avait une très bonne structure en place. Nous n'avions pas besoin de parler beaucoup pour nous comprendre. C'était très positif."

"Finaliser cet accord avant même 2017 est une excellente nouvelle, car cela nous permet à tous de former un bon partenariat et de nous assurer que nous savons ce que nous faisons. Nous avons très bien travaillé ensemble lors des trois jours d'essais à Abu Dhabi, donc je pense vraiment que nous pouvons obtenir de bons résultats en 2017."

Encore un Suisse chez Racing Engineering !

Delétraz va donc rejoindre Gustav Malja chez Racing Engineering, et l'écurie a bon espoir d'obtenir des résultats satisfaisants avec son nouveau protégé.

"Nous suivons la progression de Louis depuis ses premières années en karting et sommes convaincus que même si 2017 sera sa première saison en GP2, il s'adaptera rapidement au championnat", estime Alfonso de Orléans-Borbón, président de Racing Engineering. "Nous avons évalué Louis sur notre simulateur pour la première fois en 2015 et avons été en contact étroit avec lui durant la saison 2016 pour suivre ses progrès de pilote."

"L'avoir fait tester à Abu Dhabi il y a quelques semaines nous a permis de voir combien il avait été capable d'apprendre et de gagner en maturité en un an, ce qui est très prometteur quand on garde à l'esprit qu'il n'a que 19 ans."

Les deux pilotes suisses qui sont passés chez Racing Engineering en GP2 Series y ont connu le succès : Neel Jani a gagné deux courses en 2005, alors que Fabio Leimer a remporté le titre en 2013. Delétraz parviendra-t-il à faire aussi bien que ses illustres prédécesseurs ?

Prochain article FIA F2
Gasly et Giovinazzi "méritent" un volant en F1

Previous article

Gasly et Giovinazzi "méritent" un volant en F1

Next article

Le GP2 vers des moteurs V6 turbo en 2018

Le GP2 vers des moteurs V6 turbo en 2018

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Louis Delétraz
Équipes Racing Engineering
Auteur Valentin Khorounzhiy
Type d'article Actualités