La F3 Internationale va remplacer le GP3

La Formule 3 paraît désormais quasiment certaine de remplacer le GP3 Series en tant que troisième échelon des week-ends de Grand Prix à partir de 2019.

La F3 Internationale va remplacer le GP3

Selon les informations de Motorsport.com, la FIA poursuit son projet d'une nouvelle génération de F3 monotype qui sera connue comme la F3 Internationale, et qui sera effectivement la fusion du GP3 Series avec la F3 Europe.

Simultanément, la Fédération travaille sur une nouvelle formule appelée F3 Régionale, qui semble remplacer le concept de F3 Lights comme deuxième catégorie de Formule 3.

Lorsque Motorsport.com demande à Charlie Whiting si le schéma MotoGP/Moto2/Moto3 peut être reproduit en Formule 1, le directeur de course de la discipline répond : "C'est exactement notre objectif. Nous avons la partie F1 et F2 de l'échelle, et nous espérons pouvoir réaliser cela avec la F3 en 2019."

Selon nos sources, les actuelles écuries de F3 ont rencontré Whiting récemment à Genève pour discuter de la nouvelle direction de la catégorie, avec une ambiance positive.

La F3 Internationale devrait être sujette à une capacité de 27 voitures, avec neuf équipes de trois monoplaces chacune.

Le Groupe de Travail Technique de la Commission Monoplace de la FIA s'est ensuite réuni, et un appel d'offres pourrait être effectué pour la production du nouveau châssis de base, avec l'électronique, pour environ 110'000€. L'actuel châssis Dallara coûte 116'000€ sans l'électronique.

Nos sources indiquent que la puissance va passer d'environ 230 ch (pour la F3 Europe) à 300 ch, ce qui pourrait provoquer une augmentation du poids de près de 70 kg en raison également de l'ajout du Halo, du besoin conséquent d'une monocoque plus solide et plus lourde, ainsi que d'une boîte de vitesses, d'un arbre de transmission et de freins plus volumineux.

Une GP3 avec une F3

Le concept de F3 Régionale serait similaire à celui de la F3 Internationale, mais simplifié dans certains domaines tels que l'aérodynamique, les suspensions et les amortisseurs. Le coût serait d'environ 70'000€ à 75'000€, avec un moteur développant 250 à 280 ch.

Nos sources suggèrent que la F3 Japon, seul championnat de Formule 3 à respecter la réglementation FIA actuellement – excepté la F3 Europe –, va très probablement conserver le règlement actuel jusqu'à 2020 au plus tôt.

Pendant ce temps, Gerhard Berger, président du DTM, a déjà indiqué à Motorsport.com qu'il était prêt à ressusciter la F3 Euro Series, qui avait été remplacée par la F3 Europe en 2013, pour les châssis et moteurs actuels si la FIA place la catégorie sur le package F1.

L'Euroformula Open, qui utilise le châssis Dallara actuel avec un moteur Toyota monotype, envisage également de continuer avec sa réglementation actuelle.

Propos recueillis par Lawrence Barretto

Leonardo Pulcini, Arden International
partages
commentaires
Niko Kari débarqué du Red Bull Junior Team

Article précédent

Niko Kari débarqué du Red Bull Junior Team

Article suivant

Le point GP3 - ART sacré au-delà du chaos

Le point GP3 - ART sacré au-delà du chaos
Charger les commentaires