GP3 : podium pour Jenzer Motorsport, points pour Kevin Jörg

Avec Alessio Lorandi, l’équipe Suisse a gagné de nouveau une troisième place à Silverstone tandis que le seul pilote de la Suisse a marqué les premiers points dans les deux manches. "Tout simple, je dois m’améliorer aux essais…"

GP3 : podium pour Jenzer Motorsport, points pour Kevin Jörg
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport, Raoul Hyman, Campos Racing
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport
Kevin Jörg, Trident
Kevin Jörg, Trident
Arjun Maini, Jenzer Motorsport
Kevin Jörg, Trident
Kevin Jörg, Trident
Arjun Maini, Jenzer Motorsport
Kevin Jörg, Trident
Arjun Maini, Jenzer Motorsport
Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport
George Russell, ART Grand Prix
Kevin Jörg, Trident
Arjun Maini, Jenzer Motorsport
Arjun Maini, Jenzer Motorsport

Il y une semaine à Spielberg, Alessio Lorandi n’a pas pu saisir la chance de finir sur le podium comme il l’avait fait deux fois lors de l’ouverture à Barcelone.

Comme septième de la première course, l’Italien a dû partir de la première ligne selon le règlement (reversed grid) pour la course autrichienne du dimanche.

Mais Lorandi a raté le départ totalement et devait se contenter de la huitième place. Arjun Maini, son coéquipier chez Jenzer Motorsport, c’est classé deux fois dixième sur le Red Bull Ring. Le pilote de l’Inde avait gagné course 2 en Espagne. 

Six jours plus tard, la situation de départ pour la course du samedi était similaire: P4 sur la grille pour Lorandi, P8 pour Maini. Cette fois, l’Italien faisait tout juste. 

Il a perdu une position d’abord, mais en suite il a gagné deux places jusqu’au drapeau du damier. Ainsi, il montait sur le podium comme troisième de la course principale comme il l’avait fait à Barcelone. 

Seulement les leaders de la série GP3, les coéquipiers du team ART George Russell (GB) et Antoine Hubert (F), finissaient devant le pilote du team Jenzer.

Comme septième de la course du samedi, Arjun Maini était deuxième sur la grille du départ de dimanche, mais il ne pouvait pas tirer le meilleur profit en arrivant que cinquième.

 

Quant à Lombardi, il finissait sixième et ainsi contribuait des points précieux au championnat des équipes pour Jenzer Motorsport.

Avec deux pilotes seulement, l’équipe de Lyss au canton de Berne occupe la troisième place au classement intermédiaire derrière ART et Trident avec quatre pilotes respectivement et devant Arden, Campos et DAMS avec trois pilotes. Chapeau! 

"Naturellement, nous sommes très content", dit le patron Andreas Jenzer. Mais le Bernois sait ce que les résultats pourraient même être mieux. "Nos très bons ingénieurs adaptent les voitures à un super niveau. Ce que montrent les vitesses de pointe et les chronos pendant les courses".

Par conséquent, c’est question de pilotage. "Lorandi et Maini sont des bons pilotes. Mais ils ne sont pas encore des champions comme Russell et Aitken. Les deux ont remportés des championnats".

 

Donc le team continue à travailler fort à haute pression pour qu’un des deux pilotes et le team finit sur une place du podium en fin de l’année. "Nous devons maintenant mettre tout en œuvre pour conserver cet élan. Notre travail est fantastique et nous nous reposons pas".

Quant à Kevin Jörg, il n’a pas encore atteint le niveau des deux pilotes Jenzer. Le seul Suisse dans le plateau des 19 voitures GP3 n’a aucun abandon. Mais il n’était jamais classé mieux que deux fois neuvième jusqu’au troisième weekend GP3 à Silverstone.

En Angleterre, Kevin réussit à marquer ses premiers quatre points avec la neuvième position en course 1 et la septième en course 2. "J’ai un peu de souci aux qualifications de tirer tout qui est possible", admet-il. 

La raison: "Le comportement de ma voiture est d’une façon très différente de celle dont j’ai connu chez DAMS en 2016. Je dois rouler plus agressif sur un tour rapide. Mais je suis un pilote plutôt fin ce qui est un avantage aux courses où ma vitesse est extrêmement bonne. C’est pourquoi je gagne toujours des positions pendant une course".

Le fils d’un garagiste de Weesen au canton de Saint-Gall est convaincu que le transfert du team DAMS au team Trident d’Italie pour 2017 est justifié.

"L’ambiance chez Trident est très bonne, ils nous aident mutuellement. J’espère que ça ira mieux dès Hongrie. Si je réussis à me placer dans les points dès la première course, ma situation de départ augmente les chances de finir plus haut et même pour mon premier podium finalement".

 

partages
commentaires
Le point GP3 - Russell et Alesi se partagent les honneurs

Article précédent

Le point GP3 - Russell et Alesi se partagent les honneurs

Article suivant

Les enjeux GP3 - Qui sera leader à mi-saison ?

Les enjeux GP3 - Qui sera leader à mi-saison ?
Charger les commentaires