FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé

Week-end à oublier pour Fabio Scherer à Spa

partages
commentaires
Week-end à oublier pour Fabio Scherer à Spa
Par :
Traduit par: Emmanuel Rolland, Motorsport.com Switzerland
2 sept. 2019 à 21:36

Outre la tragédie personnelle de l'accident mortel d'Anthoine Hubert, dans lequel son coéquipier Juan Manuel Correa a également été impliqué, le pilote Suisse a également connu un manque de réussite sur le plan sportif. Ses 27e et 18e places ne reflètent pas ses capacités durant ce week-end spadois.

C'était un week-end de course extrêmement difficile pour tous les participants. Cela était particulièrement vrai pour Fabio Scherer, Juan Manuel Correa, l'un de ses coéquipier au sein du Sauber Junior Team, a été l'un des protagonistes directs de l'accident mortel d'Anthoine Hubert samedi en Formule 2, le pilote américain ayant dû être transporté à l'hôpital de Liège avec de graves blessures aux jambes et au dos.

"Bien sûr, nous savons tous que le sport automobile peut être dangereux ", a déclaré le pilote de 20 ans après la course. "Mais quand il y a un accident aussi grave, c'est définitivement une situation difficile. Mes pensées vont d'abord et avant tout à la famille d'Anthoine, à ses amis et à son équipe. Mais je pense aussi beaucoup à Juan Manuel."

Lire aussi:

Le pilote de la Suisse centrale attendait pourtant avec impatience de courir sur le circuit des Ardennes : "Pour moi, Spa est le meilleur circuit de la saison. J'ai de bons souvenirs des courses ici et je suis convaincu que je peux obtenir un bon résultat", expliquait-il à l'approche du week-end.

Et en effet : son huitième temps des premiers essais libres constituait un début prometteur. Mais en raison d'un problème hydraulique, il n'avait que trois des six rapports disponibles en qualifications - un handicap évidemment insurmontable sur une piste rapide en montée et en descente comme Spa.

Par conséquent, il devait se contenter de la 28e place sur la grille de départ pour la première course de samedi. L'objectif était donc de limiter les dégâts, avec l'espoir d'un bon résultat et donc d'une bien meilleure position de départ pour la deuxième course de dimanche.

Fabio Scherer, Sauber Junior Team by Charouz

Fabio Scherer, Sauber Junior Team by Charouz

Foto: Joe Portlock / LAT Images

Mais, encore une fois, Scherer était rattrapé par la malchance. Alors qu'il parvenait à rester en-dehors des embûches et de remonter à la 22e place, il avait accidentellement accompli deux tours de formation avant la course à cause d'un malentendu avec l'équipe. La conséquence en a été une pénalité de 10 secondes, ce qui l'a fait chuter à la 27e place.

Cela a bien sûr aussi affecté ses chances pour la deuxième course du dimanche matin, qui a débuté immédiatement après une minute de silence poignante à la mémoire d'Anthoine Hubert et dans l'émotion des événements de la veille.

Encore une fois, Scherer a montré ce dont il était capable. Cette fois encore, il s'est tenu à l'écart de la bousculade du départ et a su tirer son épingle du jeu. Après une longue phase derrière la voiture de sécurité due à l'impact violent de Simo Laaksonen dans le virage de Blanchimont, Scherer s'est classé 18ème, une position qu'il a défendue jusqu'à l'arrivée malgré la pression de Liam Lawson.

Néanmoins, il n'était pas vraiment satisfait. "C'était l'un de mes week-ends les plus difficiles ", a-t-il résumé. "Je n'étais pas satisfait de l'équilibre et je ne pouvais pas attaquer comme d'habitude.

Les courses de Monza sont déjà à l'ordre du jour pour le week-end prochain - il n'y aura donc pas beaucoup de temps pour résoudre les problèmes qui se sont posés en Belgique. "Nous devons agir rapidement pour trouver une solution", a-t-il expliqué. "Je veux un package qui me donne autant de confiance que possible. Surtout sur les lignes droites à grande vitesse comme Monza.

 

 

Article suivant
La F1 rendra hommage à Anthoine Hubert

Article précédent

La F1 rendra hommage à Anthoine Hubert

Article suivant

Nouvel accident effrayant en F3 : la FIA prend des mesures

Nouvel accident effrayant en F3 : la FIA prend des mesures
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F3
Événement Spa-Francorchamps
Pilotes Fabio Scherer
Équipes Charouz Racing System
Auteur Michael Bieri