Abt et Renault e.dams favoris après les essais Formule E

Abt et Renault e.dams semblent être les favoris à l'aube de la deuxième saison de Formule E, après six journées d'essais collectifs.

Les deux équipes ont montré un rythme constant en utilisant divers réglages et dans diverses conditions à Donington Park lors des trois dernières semaines. Le but était d'atteindre une fiabilité et une efficience parfaite avec les nouveaux groupes motopropulseurs.

Le chrono de 1:29.920 signé par Lucas di Grassi lors du deuxième test a été fait en conditions de course, avec une puissance de 170kW.

Renault avait beaucoup travaillé en CFD et avec des logiciels de simulation en temps réel avant de choisir quelle direction emprunter pour la saison 1, mais restait évasif quant au nombre de vitesses utilisées par l'équipe sur le Renault Z.E. 15 au moteur unique.

"Nous avons des vitesses, peut-être trois. Comme c'est le début de la saison ouverte, il faut évaluer les risques," déclare Vincent Gaillardot, manager technique chez Renault e.dams. "Il est donc possible de choisir une solution extrême ou plus conservative, car on a trouvé les solutions en travaillant sur la simulation et la spécification."

Renault e.dams travaille avec Zytek Automotive sur certains aspects du package technique, y compris l'inverter. Zytek a précédemment travaillé avec Renault sur la Zoé, un véhicule électrique, et sur le Zytek-Renault ZRS03 en Formule Renault 3.5.

DS Virgin, fer de lance des outsiders

Sam Bird et Jean-Éric Vergne, pilotes DS Virgin, ont montré un bon rythme lors des essais collectifs avec le nouveau Virgin DSV-01. Tout comme celui d'Abt et de Renault, leur concept est bien avancé dans son développement et n'a pas mis si longtemps à être simulé, construit et testé avant les premiers essais au mois de mai.

Beaucoup, dans le paddock, se demandent si l'équipe ne bluffe pas, ayant montré une certaine rapidité occasionnelle lors des essais collectifs. Motorsport.com croit savoir que l'équipe utilise des moteurs qui ont fait leur preuve, avec en complément, un différentiel mécanique qui agit en tant que vitesse unique.

Ce sera serré entre le reste des outsiders avec Mahindra, Team Aguri et les deux écuries qui utilisent le groupe motopropulseur de Venturi, à savoir Dragon Racing et Venturi.

Le Champion en titre adopte une solution radicale

NEXTEV TCR, qui a remporté le titre lors de la saison inaugurale, a rencontré des difficultés depuis le premier jour des essais collectifs, qui ne s'étaient pas manifestées lors des 15 jours d'essais pivés de l'équipe en juin et en juillet.

NEXTEV a rencontré des problèmes de refroidissement significatifs avec sa nouvelle technologie, si bien que l'écurie n'a pas été capable de simuler une distance de course.

Quant à Andretti, comme nous vous le révélions hier, l'équipe n'a pas surmonté les difficultés rencontrées avec son groupe motopropulseur ATEC-01 et va revenir au package technique de la saison 1.

Quant à l'équipe Trulli, qui n'a pas bouclé le moindre tour en essais, elle va devoir prendre des décisions difficile quant à son package Motomatica JT-01. Cependant, Motorsport.com croit savoir que l'équipe souhaite toujours utiliser son propre package lors de la course de Pékin.

Meilleurs temps combinés des essais de Donington (10-25 août)

Pos. Pilote Équipe Temps
1. Lucas Di Grassi Abt 1:29.920
2. Daniel Abt Abt 1:30.250
3. Sébastien Buemi Renault 1:30.382
4. Sam Bird DS Virgin 1:30.451
5. Nicolas Prost Renault 1:30.513
6. Bruno Senna Mahindra 1:30.670
7. Nick Heidfeld Mahindra 1:30.674
8. Jérôme d'Ambrosio Dragon 1:30.860
9. Stéphane Sarrazin Venturi 1:30.923
10. Jean-Éric Vergne DS Virgin 1:30.925
11. Loïc Duval Dragon 1:31.144
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement Tests du mois d'août à Donington
Circuit Donington Park
Équipes Audi Sport Team Abt
Type d'article Résumé d'essais