Alejandro Agag : "L'ePrix de Zurich a été vraiment le top !"

partages
commentaires
Alejandro Agag : "L'ePrix de Zurich a été vraiment le top !"
Par :
Co-auteur: Chiara Rainis
7 juil. 2018 à 21:00

Selon le patron de la Formule E, la course dans la ville suisse a été la meilleure organisée de la saison 4 malgré quelques difficultés logistiques comme la pose de 389 murets contre les 250 de Paris…

Alejandro Agag, PDG de la Formule E, félicité Mitch Evans, Jaguar Racing, pour sa pole postion
Nick Heidfeld, Mahindra Racing, with Alejandro Agag, CEO, Formula E
Alejandro Agag, PDG Formule E, avec le Champion du monde de F1, Nico Rosberg, en conférence de presse
L'équipe de la Formule E saute dans le Lac Zurich
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, remporte l'E-Prix de Zurich
Emerson Fittipaldi, pilote une Formule E
Emerson Fittipaldi, pilote une Formule E
Emerson Fittipaldi, ancien Champion du monde de Formule 1 et vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis, pilote la Formule E
Emerson Fittipaldi, pilote une Formule E
Emerson Fittipaldi, pilote une Formule E

Alejandro Agag a été très satisfait du retour de la Suisse au motorsport.

Le pays célèbre dans le monde pour sa précision l'a montré encore une fois dans l'accueil au Championnat FIA de Formule E.

Selon le directeur espagnol, la course dans la ville suisse a été la meilleure organisée de la saison 4 malgré quelques difficultés logistiques comme la pose de 389 murets contre les 250 de Paris…

En particulier, c'est la location sur le lac qui a conquis le manager, laquelle a permis aux simples citoyens se baladant de se mélanger avec les supporteurs de voitures, la zone hospitality, soignée comme dans aucune autre ville, l'ABB Cube, inséré dans la zone de départ et arrivée, et la Julius Baer Pole Position Lounge au-dessus des box. 

En outre, le PDG de la série "full electric" a souligné la bonne réponse du maire de Zurich Corinne Mauch et le grand travail des sponsors.

"Maintenant on va à New York pour le grand final de championnat. Un rendez-vous qui représentera la fin d'une ère unique pour les moteurs, celle des deux voitures qui avait été vue seulement en Formule 1 dans les années 50, et le commencement d'une ère nouvelle qui verra son début en Arabie saoudite", a donc conclu Alejandro Agag, convaincu de la bonté de la grande révolution des Gen2 qui feront aller dans les archives le pit-stop à mi-course. 

 

 

 

Article suivant
Félix da Costa : BMW vient pour gagner

Article précédent

Félix da Costa : BMW vient pour gagner

Article suivant

Bird s'estime désavantagé par le nouveau tracé à New York

Bird s'estime désavantagé par le nouveau tracé à New York
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Zurich
Lieu Streets of Zurich
Auteur Alex Kalinauckas
Soyez le premier à recevoir toute l'actu