Bakou serait un lieu "idéal" pour la Formule E, affirme Agag

partages
commentaires
Bakou serait un lieu
Sam Smith
Par : Sam Smith
16 mars 2017 à 17:15

Bakou serait un lieu idéal pour accueilli une course de Formule E, selon le directeur général de la série, Alejandro Agag.

La capitale de l'Azerbaïdjan a organisé son premier Grand Prix de Formule 1 l'année dernière, utilisant un tracé de six kilomètres imaginé par Hermann Tilke et empruntant une partie du centre historique.

Cependant, l'épreuve s'est retrouvée au centre de la controverse cette semaine, le promoteur Arif Rahimov répondant aux critiques de Liberty Media, nouveau propriétaire de la Formule 1.

Contacté par Motorsport.com, Agag n'a pas voulu commenter directement cet échange, mais il a reconnu que Bakou pourrait être un point d'intérêt pour un futur ePrix.

"La Formule E adorerait courir à Bakou ; c'est un circuit urbain au cœur de la ville, qui est parfait pour notre discipline", explique Agag. "C'est une très belle ville, dans un marché émergeant pour les sports mécaniques, et la première course en Azerbaïdjan l'année dernière a semblé être un grand spectacle. J'ai suivi la course de près à la télévision, et tout le monde là-bas disait que c'était parfaitement organisé."

"La base de fans continue à grandir, avec cinq fois plus de billets vendus qu'à la même époque l'année dernière. C'est essentiel pour les sports mécaniques de s'étendre dans de nouveaux territoires afin d'attirer de nouveaux fans."

Agag et son équipe constituent actuellement un calendrier provisoire pour la quatrième saison de Formule E, et ont regardé de près quels lieux émergeaient pour les sports mécaniques, y compris Astana, la capitale du Kazakhstan.

L'endroit a été envisagé pour remplacer l'ePrix de Bruxelles cet été, avant de finalement décider de transformer l'ePrix de Berlin en une double manche.

"La Formule E est la catégorie de courses électriques urbaines, qui apporte les sports mécaniques électriques près des fans dans des grandes villes du monde", rappelle Agag. "Nous voulons mettre en valeur les véhicules électriques dans leur habitat naturel, en ville, et amener la course aux gens, sur des circuits comme Bakou."

Prochain article Formule E
McLaren ouvert à l'entrée en Formule E

Previous article

McLaren ouvert à l'entrée en Formule E

Next article

DS veut devenir une équipe officielle "constructeur"

DS veut devenir une équipe officielle "constructeur"

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Sam Smith
Type d'article Actualités