Brabham - Un intérêt réel pour ramener le nom en Formule E

Le Projet Brabham pourrait devenir impliqué sous peu en Formule E, selon David Brabham, porteur de la fameuse licence.

Brabham - Un intérêt réel pour ramener le nom en Formule E

Après avoir dû batailler pendant de longues années pour obtenir le simple droit de donner son nom de famille à une structure de course, David Brabham a lancé d’ambitieuses opérations il y a peu, impliquant notamment les fans de la légendaire appellation dans un projet de crowdfunding. Désormais en partie financé par l’abonnement de fans à un club offrant un accès exclusif aux coulisses de l’équipe, Brabham se dit prêt à faire le saut en Formule E en tant qu’équipe, et lorgne sur les différentes opportunités.

"Pour le moment, je peux dire que la Formule E est une discipline par laquelle je suis très intéressé", a ainsi déclaré le vainqueur des 24 Heures du Mans à Motorsport.com. "A moyen et long terme, oui, nous aimerions être impliqués et l’intérêt de notre part est grand. Mais à court terme, nous devons d’abord nous établir. Nous gardons clairement un œil là-dessus".

Un projet d'équipe en Formule E

Selon les informations de Motorsport.com, une équipe actuellement gérée par un ancien pilote pourrait se trouver à vendre dès la fin de cette année 2015. Brabham et Drayson Technologies (compagnie dirigée par le pionnier de l’électrique Lord Paul Drayson) feraient partie de la liste des candidats à la reprise pour devenir équipe à plein temps dans la discipline. Mais Brabham se refuse d’en dire plus devant un micro.

"Beaucoup dépendra de ce que nous avons à notre disposition", poursuit-il. "Il n’y a aucun intérêt à faire quoi que ce soit si nous ne le faisons pas correctement. Le championnat est encore assez jeune et nouveau. Je suis sûr qu’il y a des équipes qui ont du mal mais j’applaudis tout le monde dans le championnat pour avoir pris des engagements dès le départ. C’est clairement quelque chose qui a disposé de perspectives très progressives dans la façon dont cela a été organisé et commercialisé".

Le team Drayson avait failli prendre le départ de la saison inaugurale Formule E avant de chercher un repreneur de dernière minute à quelques semaines seulement de la saison 1.

"Je connais assez bien Paul [Drayson] et ai parlé attentivement avec lui il y a quelques années, avant le début de la Formule E. Nous avions discuté de quelque chose et il avait un investisseur potentiel, mais au final ça ne s’est pas mis en place. Les choses arrivent vite en sport automobile, et qui sait quel genre d’opportunité pourrait se profiler!"

Un modèle en phase avec la philosophie du projet Brabham

Motorsport.com avait noté la présence attentive de David Brabham sur le muret des stands de la première séance de tests collectifs de Donington, avant de connaître les projets du Britannique.

Dès les premiers pas du projet de crowdfunding, Brabham avait fait connaitre sa sensibilité pour l’implication des supporters de son projet dans la vie de tous les jours de l’équipe. Celui-ci parlait ainsi même de tester des idées proposées directement par des ingénieurs de métier souhaitant dédier de leur temps libre à Brabham.

"La technologie est bien entendu en train de changer la façon dont les fans interagissent avec le sport", nous explique-t-il. "Ils veulent en savoir plus et être plus impliqués. Ce que fait donc la Formule E est la bonne chose à faire, et ils en ont besoin comme il leur faut de la traction pour cette nouvelle entité. Ils utilisent tous les chemins pour grandir et je pense que dans le futur, un nouveau modèle de course va émerger. Il est d’ailleurs souvent plus excitant d’avoir accès aux coulisses que d’être impliqué par ce qui se passe devant le rideau, en piste. Par conséquent, associer les deux est une situation gagnant/gagnant. C’est ce que Brabham Digital fait, pour s’assurer que les possibilités d’apprentissage font partie du package".

Propos recueillis par Sam Smith

partages
commentaires
Guide saison 2 - ABT, aptes à l'obtention du titre!

Article précédent

Guide saison 2 - ABT, aptes à l'obtention du titre!

Article suivant

Renault e.Dams déjà 8 secondes plus rapide qu'en 2014 à Pékin !

Renault e.Dams déjà 8 secondes plus rapide qu'en 2014 à Pékin !
Charger les commentaires