Buemi sur son crash : "Ce n'est pas ma faute"

partages
commentaires
Buemi sur son crash :
Par :
28 janv. 2019 à 13:18

Sébastien Buemi révèle avoir été victime de problèmes logiciels qui pourraient bien être à l'origine de l'accident lui ayant coûté la victoire à l'E-Prix de Santiago.

Auteur de la pole position suite à la disqualification controversée de Lucas di Grassi, Sébastien Buemi a mené les 21 premiers tours de l'E-Prix de Santiago avant de commettre un blocage de roue dans la chicane qu'était le virage 7, où l'asphalte se désagrégeait, et de percuter le mur extérieur. C'était le deuxième accident du jour pour Buemi, après une sortie de piste similaire en Essais Libres 1.

Lire aussi :

"Je ne peux pas en dire trop, c'est le problème", commente le pilote Nissan e.dams pour Motorsport.com au sujet de son crash. "Tout ce que je peux vous dire, c'est que ce n'est pas de ma faute. Nous avons eu beaucoup de problèmes liés aux logiciels au fil de la journée, ce qui n'est pas sans lien avec le crash que j'ai eu en EL1 – le gros crash. Il était lié à un petit problème de logiciel. Malheureusement, j'ai eu un autre souci en course, qui était présent dès le premier tour, et qui a provoqué l'accident."

"Mais notre rythme en qualifications était bon. Le rythme de course était vraiment mauvais à Riyad, bien meilleur à Marrakech, et super bon ici. Certes, Sam [Bird] suivait avec [Pascal] Wehrlein, mais les autres étaient vraiment loin. Donc même si c'était vraiment une journée de merde, j'essaie d'en tirer le positif, car le rythme que j'avais était bon."

Lorsque nous lui demandons s'il aurait pu aller plus vite sans ce problème, Buemi répond : "Bien sûr. Malheureusement, cela fait partie du jeu, et peut-être que les autres diront aussi qu'ils ont eu des problèmes, mais celui-là me coûtait du temps au tour. Tant que l'asphalte était en bon état, ce n'était pas trop mal, car manquer la corde n'était pas un gros problème, mais manquer la corde par la suite, quand l'asphalte se désagrégeait... si l'on touchait ces cailloux, c'était irrécupérable."

Sébastien Buemi, Nissan e.Dams, Nissan IMO1 Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05

Sébastien Buemi, Nissan e.Dams, Nissan IMO1 Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Sébastien Buemi, Nissan e.Dams, parle avec des membres de son équipe sur la grille

Sébastien Buemi, Nissan e.Dams, parle avec des membres de son équipe sur la grille

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Un problème de freins en EL1

"C'étaient un peu les montagnes russes, niveau émotion !" s'exclame le directeur d'équipe François Sicard à notre micro, à l'issue d'une journée animée au Chili. Il est vrai que les deux pilotes Nissan e.dams ont eu des sensations fortes, Oliver Rowland ayant eu le malheur de manquer à deux reprises la zone d'activation du mode attaque alors qu'il bataillait avec acharnement dans le peloton.

De leur côté, les mécaniciens de l'écurie sarthoise ont eu fort à faire pour réparer la monoplace de Buemi en une heure après son accident en EL1. "Ce n'était pas sa faute, nous avions un problème de freins", explique Sicard. "Heureusement qu'il n'a pas été blessé, ça aurait pu être grave. Mais cela a complètement compromis notre journée, et les mécaniciens ont fait du très bon travail pour reconstruire la voiture et la préparer pour les EL2. Seb a fait du très bon travail pour rebondir."

Lire aussi :

En revanche, s'il paraît probable qu'un problème se soit présenté sur la Nissan IM01 et explique la sortie de piste en course, il n'est pas encore possible d'indiquer s'il s'agit du même souci que lors de l'incident précédent. "C'est quelque chose que nous devons analyser pour être sûrs de ce qui s'est passé. Nous avons eu un petit problème, je pense. Quelque chose qui n'aidait pas le pilote", conclut Sicard.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Article suivant
Diaporama : les suisses Buemi et Mortara dans le Santiago E-Prix en Formule E

Article précédent

Diaporama : les suisses Buemi et Mortara dans le Santiago E-Prix en Formule E

Article suivant

Le coup de gueule de Vergne sur les qualifications

Le coup de gueule de Vergne sur les qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Santiago
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes DAMS
Auteur Benjamin Vinel
Be first to get
breaking news