Buemi critique le format des qualifications

En Formule E, championnat où les courses sont toutes disputées sur des circuits urbains, il est essentiel de réussir ses qualifications.

Buemi critique le format des qualifications
Le tirage au sort des groupes de qualifications
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Le tirage au sort des groupes de qualifications
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.dams, lors du tirage au sort pour les qualifications

Celles-ci sont disputées en quatre groupes dans lesquels sont répartis les pilotes selon un tirage au sort, avec cinq pilotes par groupe. Les cinq meilleurs, à l'issue des qualifications des quatre groupes, participent à la Super Pole pour tenter d'obtenir la position de pointe sur la grille de départ.

Or, la piste est généralement sale pour le premier groupe, sur ces circuits non permanents, et le niveau d'adhérence augmente grandement tout au long de la séance qualificative. Si bien que sur les "60 pilotes" passés en Super Pole cette saison (cinq lors de chacune des 12 courses), seuls trois venaient du Groupe 1 – Sébastien Buemi à Monaco et à Paris, Sam Bird à Berlin.

"Parfois, c'est un peu difficile que la chance puisse décider du week-end", déplore Buemi pour Motorsport.com. "Si l'on est dans le Groupe 1, il faut être largement plus rapide, sinon, on se retrouve plus ou moins en milieu de grille. La chance, pour quelque raison que ce soit, a joué un trop grand rôle en qualifications. Normalement, en cours de saison, cela s'équilibre. Le Groupe 1 est dur, et l'a été plus que jamais cette année."

Le pilote Renault e.dams semble en effet avoir joué de malchance. Avec quatre groupes de qualifications pour 12 courses, les pilotes se qualifient en moyenne trois fois dans chacun, mais Buemi a atterri dans le Groupe 1 à cinq reprises. Toutefois une de moins que Sam Bird et Loïc Duval, pour qui ce fut le cas lors de la moitié des ePrix.

 

 
partages
commentaires
Todt : Des "surprises" à attendre sur la Formule E 2018-19

Article précédent

Todt : Des "surprises" à attendre sur la Formule E 2018-19

Article suivant

Une série de supertourisme électrique en support de la Formule E ?

Une série de supertourisme électrique en support de la Formule E ?
Charger les commentaires