Buemi : "J'ai beaucoup espéré de la voiture de sécurité…"

Auteur du meilleur chrono lors des Essais Libres 1, le pilote suisse de l'équipe Renault e.dams n'a pas réussi à confirmer lors de la séance suivante : parti septième, il a été victime lors de la course en Uruguay d'un incident, avant d'être...

Après les signes d'un retour aux affaires au Mexique, Sébastien Buemi pensait, en vue du rendez-vous à Punta del Este, à un résultat différent. Mais le pilote helvétique, quatrième du classement général du championnat avec 52 points, devra rentrer chez lui avec un score nul après un ePrix difficile dès les premiers tours. 

"Je n'ai pas pris un bon départ, mais je m'y attendais un peu car je partais du côté sale de la piste", a-t-il confié après la course.

"J'ai réussi à passer coup sur coup Sam Bird et André Lotterer. Cela marchait plutôt bien, et j'étais assez rapide. Mais ensuite pourtant, lorsque j'ai tenté de me mettre à la hauteur de Daniel Abt pour le dépasser, je suis allé sur le côté sale de la piste et j'ai perdu le contrôle de la voiture, pour aller toucher le muret. Ayant endommagé la suspension, je n'ai pas pu continuer et je suis rentré au stand."

"Avec la deuxième voiture, j'ai espéré de la voiture de sécurité, qui n'est finalement pas entrée en piste", continue-t-il. "Cela me contrarie vraiment pour l'équipe car nous avions le potentiel pour un podium. Même si cela ne s'est pas vu en qualifications, la performance était là." 

 

Au sujet du dépassement sur la Techeetah, survenu sous régime de voiture de sécurité, le pilote de 29 ans s'est défendu ainsi : "Je n'ai vu aucun drapeau, ou signalisation. J'aurais été prêt à rendre la position, mais personne ne m'a rien dit."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement E-Prix de Punta del Este
Sous-évènement Après-course
Circuit Streets of Punta del Este
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes DAMS
Type d'article Interview
Tags suisse