Buemi "déçu" d'être battu par l'équipe cliente

Avec un deuxième podium consécutif, Sébastien Buemi continue de remonter la pente après deux premières courses très difficiles à Hong Kong, mais la satisfaction n'est pas totale pour autant.

Buemi "déçu" d'être battu par l'équipe cliente
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams lors de la conférence de presse
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams Sam Bird, DS Virgin Racing, Alex Lynn, DS Virgin Racing
Le troisième, Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams Sam Bird, DS Virgin Racing
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams

Deuxième sur la grille de départ derrière Jean-Éric Vergne, Buemi a finalement conclu la course au troisième rang derrière les deux Techeetah et déplore un problème lié au comportement de sa monoplace qui l'a handicapé au volant de sa deuxième monture, et qui s'était déjà présenté lors du meeting inaugural à Hong Kong.

Le pilote Renault e.dams explique que "dans les virages, nous ne faisons pas fonctionner les pneus correctement" et que "cela fait perdre beaucoup de temps au tour et d'énergie".

"Je n'avais pas le rythme", déclare Buemi pour Motorsport.com. "J'ai dû me battre pour résister à [Rosenqvist et Bird], c'était dur. Le petit accident que j'ai eu en EL1 quand j'ai fait mon long relais n'a pas aidé, je ne pouvais pas régler la gestion d'énergie comme il faut, c'était un petit désavantage."

"Mais de toute façon, je n'étais pas aussi rapide dans le second relais. Lors des premiers tours, j'étais vraiment rapide, et dans la deuxième partie du second relais, j'ai eu exactement le même problème qu'à Hong Kong, que je croyais résolu. J'ai clairement perdu beaucoup de rythme, j'étais très rapide lors des trois premiers tours, j'économisais beaucoup plus d'énergie, et nous nous sommes retrouvés avec le même problème qu'à Hong Kong. Il nous faut vraiment le maîtriser, car cela nous tire vers le bas."

Moitié moins de points que Techeetah

Avec ce nouveau podium, Buemi se hisse à la quatrième place du championnat. En revanche, il perd du terrain sur le leader, accusant 32 longueurs de retard avant cette course et 34 désormais.

Quant à l'écurie Renault e.dams triple Championne en titre, elle n'est que cinquième au général avec 44 points au compteur – la moitié de ceux inscrits par Techeetah, 89, qui a la particularité d'être la seule équipe cliente du plateau, utilisant les groupes propulseur au losange... et qui vient de se propulser en tête des deux championnats en signant le premier doublé de l'Histoire de la discipline !

"Dans ces circonstances, c'est bien", ajoute Buemi. "Le rythme n'était pas génial, donc être deuxième en qualifications et troisième en course, c'est bien pour le championnat. Mais je suis déçu d'être derrière l'équipe cliente. Ils ont fait un excellent travail et il faut les féliciter. C'est le premier doublé de l'Histoire de la Formule E, et ils le méritent. Cela montre que nous devons travailler dur pour revenir aux avant-postes."

 
partages
commentaires
Di Grassi déplore un manque de fiabilité "invraisemblable"
Article précédent

Di Grassi déplore un manque de fiabilité "invraisemblable"

Article suivant

Chronique Piquet - J'ai pris un risque avec Jaguar, et ça paye

Chronique Piquet - J'ai pris un risque avec Jaguar, et ça paye
Charger les commentaires