Formule E
C
E-Prix de Berlin I
05 août
-
05 août
Prochain événement dans
21 jours
C
E-Prix de Berlin II
06 août
-
06 août
Prochain événement dans
22 jours
C
E-Prix de Berlin III
08 août
-
08 août
Prochain événement dans
24 jours
C
E-Prix de Berlin IV
09 août
-
09 août
Prochain événement dans
25 jours
C
E-Prix de Berlin V
12 août
-
12 août
Prochain événement dans
28 jours
C
E-Prix de Berlin VI
13 août
-
13 août
Prochain événement dans
29 jours

Buemi - "Triste d'avoir gagné de cette façon"

partages
commentaires
Buemi - "Triste d'avoir gagné de cette façon"
Par :
4 juil. 2016 à 18:00

Couronné dimanche au terme d'une finale très controversée, le pilote Renault e.dams n'a pas apprécié la façon délibérée dont il considère que son rival, Lucas di Grassi, a gâché la course.

Nicolas Prost, Renault e.Dams et Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Le Champion Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport
Sébastien Buemi, Renault e.Dams

Sébastien Buemi et Lucas di Grassi, qui étaient à égalité de points avant la deuxième course de Londres et la dernière de la saison, se sont accrochés au premier freinage après l'enchaînement qui suit la ligne droite de départ et d'arrivée du circuit de Battersea Park. Le Brésilien est venu heurter l'arrière de la monoplace du Suisse et tous deux ont fini dans l'échappatoire pour repartir aussitôt mais avec pas mal de dégâts sur leurs voitures.

Au départ, il est passé entre Nico [Prost] et le mur et il y avait peut-être cinq centimètres, et puis une fois qu'il a freiné, il avait deux options - aller sur la droite ou heurter l'arrière de ma voiture - et il l'a fait à la perfection, mais un peu trop fort puisqu'on est sortis tous les deux.”

Di Grassi s'est défendu en expliquant que Buemi avait freiné plus tôt que normalement à cet endroit, ce qui ne paraissait pas entièrement faux sur les images de la télévision.

Il a freiné 50 mètres trop tôt et, alors que je luttais avec Prost, j'ai réalisé qu'il [Buemi] freinait trop tôt, c'était trop tard pour moi pour garder le contrôle et c'est ce qui a causé l'impact. On a regardé les données et c'est très clair”, a assuré le pilote Audi Sport Abt.

Nous aurions dû avoir une course propre, essayer de nous battre en piste, mais ça n'a pas été le cas.”

Le nouveau Champion a pour sa part écarté cette vision des choses d'un revers de main.

Je veux dire, vous allez toujours freiner d'une manière différente parce que les freins et les pneus sont froids et nous n'avons pas de tour de formation, il y a juste à regarder les images”, a-t-il répondu.

C'est très simple, je suis resté à fond un long moment car je savais qu'il [Di Grassi] attaquerait et qu'il essaierait de faire quelque chose de dingue, donc je suis resté pied dedans aussi longtemps que je le pouvais. Après, clairement, j'ai vu dans mon rétro, il a commencé à freiner normalement puis il a été au contact.”

"Zéro respect pour ce type"

Les deux pilotes ayant perdu toute chance de continuer, et du fait de l'égalité entre eux au championnat, leur stratégie commune est aussitôt devenue de s'emparer du meilleur tour en course et des deux points qu'il rapporte. Cela sur la deuxième voiture, et tout en économisant de l'énergie puisque celle-ci n'est disponible que pour une moitié de course.

Et c'est là que le pire s'est produit selon Buemi, qui a accusé celui qui semble être désormais son meilleur ennemi d'avoir délibérément tout fait pour l'empêcher de signer un tour rapide... ce que les faits ont semblé confirmer.

[Après l'accident,] je me suis dit : ‘OK, normalement on est plus rapides, donc ça va bien se passer.’ Et là, la chose la plus incroyable s'est produite. Il est sorti [des stands], il a fait le meilleur tour puis il m'a attendu à chaque fois que j'essayais de faire un tour plus rapide. J'avais utilisé 60% de ma batterie avant et à la fin [seulement], j'ai réussi à faire un tour. Je ne pouvais pas y croire.”

Buemi ajoute qu'il avait confiance dans le fait d'être le plus rapide, “si j'étais dans un air propre mais là je commençais à sentir l'émotion, je voyais ma batterie descendre et descendre et je ne pouvais pas faire un tour.”

Et le jugement tombe, sévère : “Honnêtement, j'ai zéro respect pour ce type, alors maintenant on verra ce que la direction de course va dire - mais je suis très content de ce que j'ai fait, car j'ai fait la bonne chose à faire.”

"Il serait une demi-seconde plus vite"

La colère gâchant en partie sa joie d'avoir remporté le titre qui lui avait échappé pour un point l'année dernière, Buemi s'est dit déçu par le comportement d'un pilote qu'il respectait et qu'il connaît bien pour le croiser également sur les manches du Championnat du monde d'Endurance.

Je suis triste en fait, premièrement de gagner de cette façon et deuxièmement de voir ce que Lucas a fait car j'étais très respectueux de son pilotage qui est impressionnant”, a ajouté le Suisse.

Comme il l'a dit de nombreuses fois, sa voiture est mauvaise et c'est un si bon pilote, s'il était dans ma voiture, il serait au moins une demi-seconde plus vite.”

Des propos étonnants, avant de conclure : “Cela me rend un peu triste parce que je pense que c'était sa seule opportunité, au final nous avions la voiture la plus rapide et la meilleure équipe.”

Avec Sam Smith et Jamie Klein

Article suivant
Vergne quitte DS et devrait rejoindre Techeetah

Article précédent

Vergne quitte DS et devrait rejoindre Techeetah

Article suivant

Un vrai retour en grâce pour Nicolas Prost

Un vrai retour en grâce pour Nicolas Prost
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement ePrix de Londres
Lieu Streets of London
Pilotes Sébastien Buemi , Lucas di Grassi
Auteur Jean-Philippe Vennin