Course - Bird arrache la victoire à Lotterer !

partages
commentaires
Course - Bird arrache la victoire à Lotterer !
Par :
10 mars 2019 à 09:10

Sam Bird a gagné un duel de longue haleine face à André Lotterer pour remporter la 50e course de l'Histoire de la Formule E, non sans un contact litigieux entre les deux candidats à la victoire.

Tom Dillmann, NIO Formula E Team, NIO Sport 004
Sébastien Buemi, Nissan e.Dams, Nissan IMO1
Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05 Oliver Rowland, Nissan e.Dams, Nissan IMO1
Pascal Wehrlein, Mahindra Racing, M5 Electro Oliver Turvey, NIO Formula E Team, NIO Sport 004
Robin Frijns, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05 Oliver Rowland, Nissan e.Dams, Nissan IMO1
Pascal Wehrlein, Mahindra Racing, M5 Electro
Pascal Wehrlein, Mahindra Racing, M5 Electro Edoardo Mortara, Venturi Formula E, Venturi VFE05
Oliver Rowland, Nissan e.Dams, Nissan IMO1
Oliver Turvey, NIO Formula E Team, NIO Sport 004 Jose Maria Lopez, Dragon Racing, Penske EV-3
Mitch Evans, Panasonic Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3
Nelson Piquet Jr., Panasonic Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3 Felipe Massa, Venturi Formula E, Venturi VFE05
Jose Maria Lopez, Dragon Racing, Penske EV-3, Pascal Wehrlein, Mahindra Racing, M5 Electro, manquent de s'accrocher sous drapeau jaune
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05 Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05
Antonio Felix da Costa, BMW I Andretti Motorsports, BMW iFE.18 Alexander Sims, BMW I Andretti Motorsports, BMW iFE.18
Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05

Pour la 50e course de l'Histoire de la Formule E et la première sur une piste (légèrement) humide, deux débutants monopolisaient la première ligne : Stoffel Vandoorne et Oliver Rowland. Ils devançaient sur la grille André LottererGary Paffett et Lucas di Grassi. Leaders du championnat, Jérôme d'Ambrosio et António Félix da Costa étaient en fond de grille, 22e et 20e respectivement.

Lire aussi :

Bird prend son envol, Wehrlein et d'Ambrosio abandonnent

Rowland a pris un excellent envol et s'est emparé de la tête au premier virage, devançant Vandoorne et Lotterer, alors que Sam Bird, déjà passé de la septième à la cinquième place, a dépassé Paffett au chausse-pied quelques instants plus tard. Le Britannique s'est ensuite défait de Lotterer et de Vandoorne, tout cela au premier tour ! De nombreux contacts ont eu lieu dans le peloton, y compris entre les leaders, mais semble-t-il sans dégâts majeurs.

Et au deuxième tour, premier coup de théâtre : Felipe Nasr a tiré tout droit au virage 2, où il a été percuté par Pascal Wehrlein, lui-même heurté par son coéquipier d'Ambrosio. Les deux Mahindra étaient contraintes à l'abandon ! La course a été neutralisée par Full Course Yellow, puis par le Safety Car, avant un drapeau rouge.

 

Rowland au ralenti, Bird à la faute

Lorsque l'épreuve a redémarré, Rowland était en tête devant Bird, Vandoorne, Lotterer, Paffett, Edoardo Mortara, Di Grassi et Sébastien Buemi. Un tour unique a eu lieu sous le régime de la voiture de sécurité, ce dont tous les concurrents ont profité pour activer le mode attaque, à l'exception de Robin Frijns et de Daniel Abt, neuvième et dixième.

À la première opportunité, Lotterer a fait l'intérieur à Vandoorne pour la troisième place. Bird, quant à lui, a légèrement touché l'arrière de la monoplace de Rowland à l'épingle... et le leader s'est retrouvé au ralenti, rétrogradant au dixième rang ! Le pilote Virgin s'est donc emparé de la première position, mais a commis une erreur et Lotterer en a hérité !

Bird attaque Lotterer

Au dixième tour, Lotterer menait avec une seconde d'avance sur Bird, quatre sur Vandoorne, six sur Mortara et sept sur Paffett. Pendant ce temps, Vergne a doublé son compatriote Dillmann pour la 15e place, non sans le heurter par l'arrière au passage, ce qui lui a valu une pénalité de cinq secondes. Le Français a ensuite tiré tout droit à la chicane. Quant à Rowland, il a trouvé l'ouverture sur Abt, mais plusieurs touchettes ont été remarqués entre la Nissan et l'Audi.

 

Bird a continué de mettre la pression à Lotterer sans relâche, mais ne parvenait toutefois pas à porter d'attaque. C'est finalement au 19e tour que l'Anglais a pu se porter à la hauteur de l'Allemand, mais ce dernier a conservé l'avantage de justesse. Mortara, en revanche, est parvenu à chiper la troisième place à Vandoorne.

Abandons en pagaille

Sims, de son côté, a été contraint à l'abandon par un gros contact avec le mur à l'arrière gauche. Buemi a également dû jeter l'éponge, sa suspension avant gauche s'étant trouvée mal en point, ainsi que Vandoorne, victime d'un problème lié à son arbre de transmission. Le poleman occupait le quatrième rang.

Le Safety Car est intervenu pour évacuer la HWA, ainsi que des débris qui restaient sur la piste depuis un moment. Cette neutralisation était une bonne nouvelle pour Lotterer, qui avait 4% d'énergie de moins que Bird. Ceux qui le pouvaient ont activé le mode attaque dans le tour précédant le retour au drapeau vert, à savoir tous les pilotes du top 6 à l'exception de Mortara, qui était troisième devant les monoplaces propulsées par Audi de Di Grassi, Frijns et Abt.

Accrochage entre Bird et Lotterer !

Alors que Lotterer résistait tant bien que mal à Bird, Rowland s'est immobilisé en bord de piste, suspension arrière gauche brisée, provoquant une nouvelle apparition de la voiture de sécurité. Il restait 2 minutes + 1 tour au compteur lorsque le drapeau vert a été agité à nouveau. Bird a continué d'attaquer, avec un nouveau contact entre les deux leaders... et Lotterer a subi une crevaison, chutant dans la hiérarchie : Bird a hérité de la victoire, et prend la tête du championnat par la même occasion ! L'incident fait l'objet d'une enquête des commissaires.

"C'est dommage", déclare Bird. "J'ai tenté de faire l'intérieur, et André a défendu en retard. Je l'ai donc percuté. C'est un peu comme ce qu'il a fait avec JEV à Santiago l'an dernier. C'est vraiment dommage, je suis désolé pour lui, il a fait une belle course."

Mortara et Di Grassi sont montés sur le podium devant Frijns, Abt, Massa, Evans et Paffett, qui marque ses premiers points en Formule E. Turvey et Félix da Costa complétaient le top 10, le Portugais sauvant un point précieux après des qualifications cauchemardesques.

Hong Kong E-Prix de Hong Kong 2019

  Pilote Équipe Tours Temps/Écart
1 United Kingdom Sam Bird   Envision Virgin 36 59'34.425
2 Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 36 1.694
3 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 36 2.682
4 Netherlands Robin Frijns   Envision Virgin 36 3.230
5 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 36 3.679
6 Brazil Felipe Massa   Venturi 36 4.952
7 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 36 5.711
8 United Kingdom Gary Paffett   HWA 36 6.062
9 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 36 7.318
10 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 36 8.186
11 Argentina José María López   Dragon 36 8.912
12 France Tom Dillmann   NIO 36 9.519
13 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 36 13.298
14 Germany André Lotterer   DS Techeetah 36 25.964
Ab United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 29 7 tours
Ab Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 20 16 tours
Ab Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 19 17 tours
Ab United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 16 20 tours
Ab Brazil Felipe Nasr   Dragon 1 35 tours
Ab Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 1 35 tours
Ab Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 1 35 tours
Ab Brazil Nelson Piquet Jr  Jaguar 0 36 tours

Article suivant
La grille de départ de l'E-Prix de Hong Kong

Article précédent

La grille de départ de l'E-Prix de Hong Kong

Article suivant

Bird perd sa victoire sur tapis vert

Bird perd sa victoire sur tapis vert
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Hong Kong
Auteur Benjamin Vinel
Be first to get
breaking news