Course - e.Dams Renault fait résonner la Marseillaise à Monaco!

G.N., Monaco - Sébastien Buemi est devenu le premier vainqueur d'un ePrix sur le tracé de Monaco, ce samedi. Le pilote e.Dams Renault a ainsi converti sa pole position en une vaillante victoire, au terme d'une course fortement influencée par les péripéties du départ, qui a vu nombre de pilotes sérieusement endommager leurs kits aéro. Le Suisse de l'équipe française menée par Jean-Paul Driot et Alain Prost a franchi la ligne d'arrivée au terme de 47 tours devant Lucas di Grassi, qui accroit son avance au championnat des pilotes sur Nelson Piquet Jr., troisième ce samedi.

 

Mission survie au départ

Le départ est un petit massacre auquel échappent les leaders de la grille. Les pièces de carbone volent dans tous les sens et les victimes se comptent à la pelle, sur deux zones de contacts distinctes. Dans le premier virage -particulièrement serré-, puis l'enchainement descendant vers la sortie du Tunnel, la mission semble avant tout de s'extraire en un morceau. Peu pourront s'en targer : Jaime Alguersuari (Virgin) et Bruno Senna (Mahindra) sont les deux premiers à mettre pied à terre, avec des dégâts irrémédiables.

Pour beaucoup, alors que la voiture de sécurité prend la piste, c'est une mission survie qui commence : Daniel Abt voit son aileron arrière passé sous son…aileron avant et tente vaille que vaille de rejoindre les stands. Les bris de carrosserie sont légion et viennent parfois obstruer les roues arrière.

La chicane de la Piscine est pendant une bonne partie de la course le théâtre de rocambolesques "tout droits" répétés, tout d'abord en raison de la présence d'une pièce de carbone provenant d'une Amlin Aguri au milieu de la trajectoire; puis par confort pour certains pilotes touchés, tentant de regagner le contact par tous les moyens possibles. Vergne et Liuzzi sont ainsi souvent vus évitant soigneusement les vibreurs en tirant tout droit sans ralentir, tout comme Pic et Da Costa, arrivés de front sur un freinage et tous contraints de passer hors-piste.

 

Lutte serrée devant

Tout d'abord au contact du groupe de tête où évoluent notamment Buemi, Di Grassi et Piquet Jr, Trulli doit progressivement lâcher du terrain sur ce qui apparait comme un déficit de puissance. Perdant peu à peu pied, l'Italien boucle l'ePrix de Monaco en 12ème position. Aux stands, Loic Duval rencontre des malheurs prolongés et vit un arrêt interminable, tandis que Di Grassi ne parvient pas à reprendre le dessus sur Buemi, qui opère un changement d'auto parfaitement exécuté avec l'équipe e.Dams.

Le premier ePrix de Monaco a été spectaculaire, et les inquiétudes concernant le show après les essais libres et les qualifications, balayées : en meute, la Formule E a un véritable show à offrir pendant une heure de course.

 

Cla   Nº   Pilote   Equipe  Tours   Ecart 
9 Sébastien Buemi Team e.dams Renault 47 48'05.225 
11 Lucas di Grassi Audi Sport ABT  47 2.154
99 Nelson Piquet Jr. China Racing  47 4.634
2 Sam Bird Virgin Racing  47 4.801
7 J.D'Ambrosio Dragon Racing  47 5.881
8 Nicolas Prost Team e.dams Renault 47 11.032
30 S.Sarrazin VENTURI  47 26.472
28 Scott Speed Andretti Autosport 47   41.138
88 Charles Pic China Racing  47 49.538
10  55 A.F.da Costa Amlin Aguri 47 52.658
11  23 Nick Heidfeld VENTURI  47 52.936
12  10 Jarno Trulli Trulli  47 58.984
13  5 Karun Chandhok Mahindra Racing  46  
18 Vitantonio Liuzzi Trulli  36  
27 Jean-Éric Vergne Andretti Autosport  33  
77 Salvador Durán Amlin Aguri 28  
6 Loïc Duval Dragon Racing 24  
66 Daniel Abt Audi Sport ABT 14  
21 Bruno Senna Mahindra Racing  0  
3 J.Alguersuari Virgin Racing  0

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement ePrix de Monaco
Circuit Monte Carlo
Équipes DAMS
Type d'article Résumé de course
Tags buemi, eprix, monaco