La course au titre FE est terminée, selon Buemi

partages
commentaires
La course au titre FE est terminée, selon Buemi
Par :

D'après Sébastien Buemi, il est désormais extrêmement improbable que le titre 2019-20 de Formule E échappe à António Félix da Costa.

La saison 2019-20 se termine par une série de six courses à l'aéroport Tempelhof de Berlin, sur trois tracés différents, et António Félix da Costa a fait forte impression lors des deux premières épreuves. Déjà leader du championnat au moment d'aborder le meeting allemand, le pilote DS Techeetah a signé deux pole positions avec une facilité déconcertante, aisément converties en victoires, avec un meilleur tour en course à la clé.

Lire aussi :

Second pilote de l'Histoire à remporter trois courses de Formule E consécutives, premier à marquer plus de 100 points en l'espace de quatre épreuves, Félix da Costa a désormais 125 unités au compteur, dont 68 d'avance sur ses plus proches rivaux, Lucas di Grassi et Stoffel Vandoorne. Pour Sébastien Buemi, Champion 2015-16, cela signifie que le leader a bien peu de chances d'être rattrapé.

"C'est plus ou moins joué, à vrai dire, car les pilotes ne peuvent pas vraiment finir deuxième ou troisième avec beaucoup de régularité", estime Buemi, qui connaît bien ce championnat imprévisible qu'est la Formule E. "Je pense donc que c'est plus ou moins joué pour [Félix da Costa], même s'il ne marque pas beaucoup de points à partir de maintenant. Il faut juste qu'il continue un peu comme ça, et il a vraiment la situation sous contrôle."

En effet, même si Félix da Costa ne marquait plus le moindre point, personne ne pourrait mathématiquement le rattraper en finissant troisième de chaque course, par exemple. Et vu ses performances récentes, il paraît peu probable que le compteur du Portugais reste bloqué là.

"Mais pour les autres, c'est complètement ouvert", ne manque pas de préciser Buemi, qui est sixième du championnat à… cinq points du dauphin Di Grassi, grâce à sa belle deuxième place signée ce jeudi. Douze pilotes peuvent mathématiquement s'emparer de la seconde position détenue par le Brésilien lors de la prochaine course, y compris le Champion en titre Jean-Éric Vergne, 12e du classement général avec 25 longueurs de retard sur Di Grassi.

Buemi est en tout cas satisfait de sa progression personnelle. Le pilote le plus victorieux de l'Histoire de la FE n'avait pas eu beaucoup de réussite lors de la première course berlinoise, rétrogradant de la quatrième à la septième place en course. En revanche, lors de la seconde épreuve, il était le principal rival de Félix da Costa pour la victoire, malgré des neutralisations par Full Course Yellow qui l'ont handicapé lorsqu'il avait activé le mode attaque.

"Nous avons complètement changé les réglages pour cette course", explique le pilote Nissan e.dams. "Nous n'avons pas suffisamment géré les pneus arrière, ce qui nous a beaucoup coûté hier [mercredi]. Malheureusement, même si notre gestion de l'énergie était bonne hier, nous n'avons pas pu le montrer car les réglages de la voiture n'étaient pas bons. Aujourd'hui [jeudi], nous avons fait un grand pas en avant. Espérons pouvoir continuer ainsi, et je pense que nous pourrons nous battre face aux autres pilotes."

António Félix da Costa signe un second succès de rang à Berlin

Article précédent

António Félix da Costa signe un second succès de rang à Berlin

Article suivant

Jean-Éric Vergne signe la pole de la troisième course à Berlin

Jean-Éric Vergne signe la pole de la troisième course à Berlin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Berlin II
Lieu Berlin Tempelhof Airport
Auteur Benjamin Vinel