Crash de Lynn : un "accident d'avion" selon Evans

Impliqué dans l'accident qui a précipité la fin de la seconde course de FE à Riyad et envoyé Alex Lynn par précaution à l’hôpital, Mitch Evans a décrit la situation comme un "accident d'avion".

Crash de Lynn : un "accident d'avion" selon Evans

Après la frayeur liée à l'accident sur problème technique d'Edoardo Mortara, qui avait déjà envoyé le Suisse pour des examens de contrôle à l’hôpital durant l'après-midi, la Formule E a vécu un autre moment de stress à la fin de la seconde course du week-end disputée ce samedi soir. Cette fois, c'est Alex Lynn qui a été au centre des inquiétudes, suite à un accrochage avec Mitch Evans et une fin d'accident impressionnante où la Mahindra a glissé à grande vitesse sur le dos, arceau de sécurité et Halo traînant sur l'asphalte, jusqu'à s'immobiliser avec violence au fond d'une échappatoire.

Cette échappatoire, c'est celle du virage 18 de la piste de l'E-Prix de Diriyah. Si, à l'heure d'écrire ces lignes, les images de l'accident dans son ensemble n'ont pas été diffusées au vu de sa potentielle gravité, certaines bribes de vidéos permettent au moins d'avoir une compréhension de son contexte. Ainsi, des images de la réalisation TV diffusées pendant la période de Safety Car sur le direct ont en effet permis de voir, à l'arrière plan d'un premier accrochage dans ce même virage entre Maximilian Günther et Tom Blomqvist, qu'Evans s'était lancé dans une manœuvre de défense, en bifurquant vers l'intérieur, face à un Lynn qui s'en était grandement rapproché.

"En gros, je défendais fort sur Alex en arrivant dans le virage 18", a expliqué le Néo-Zélandais à Motorsport.com après l'incident. "Nous étions vraiment proches du mur, et il n'a pas véritablement lâché. Est-ce qu'il y avait de la place ? Je ne suis pas sûr, il faut que je voie le ralenti."

Lire aussi :

"J'espère qu'il y en avait et que je n'ai rien fait de déraisonnable. Il a accroché ma roue arrière et a eu un accident d'avion, c'était vraiment affreux. Je lui ai parlé, il semble aller bien mais il est parti [à l’hôpital] par précaution pour s'assurer qu'il n'y aura rien une fois le choc passé", a ajouté Evans qui, après l'accrochage et l'accident de Lynn, s'est précipité à pied vers la voiture de son concurrent pour lui apporter de l'aide.

"Ce n'était pas un moment agréable. À un moment, je l'ai vu passer au-dessus de moi, ce n'était pas super. Mais le principal c'est qu'il aille bien. Je l'ai vu aller dans le mur et je suis sorti [de la voiture] pour m'assurer qu'il était OK."

"On ne veut jamais voir ce genre de truc. C'est également un ami. On ne veut jamais que quelqu'un vive cela. Avec un peu de chance, il y aura bientôt un ralenti. Mais je crois que c'est un incident de course. Nous nous battions durement pour une position lointaine."

L'accident a déclenché le déploiement par la direction de course du Full Course Yellow, avant que le Safety Car ne soit de sortie. Finalement, tout en ayant connaissance du fait que Lynn était conscient et communiquait avec les commissaires, le drapeau rouge a été brandi pour permettre d'extraire le Britannique de la voiture en toute sécurité et le prendre en charge, ce qui signifiait la fin de l'épreuve.

Après un stage au centre médical du tracé saoudien, le pilote Mahindra a été transféré dans un hôpital local pour des examens de contrôle. Il s'est notamment plaint, sur la scène du crash, d'une douleur à un genou. L'écurie indienne a indiqué en fin de soirée ce samedi qu'il avait pu sortir.

Avec Matt Kew

partages
commentaires
Bird l'emporte dans le chaos, Lynn évacué à l'hôpital

Article précédent

Bird l'emporte dans le chaos, Lynn évacué à l'hôpital

Article suivant

Alex Lynn après son crash : "Je vais parfaitement bien"

Alex Lynn après son crash : "Je vais parfaitement bien"
Charger les commentaires