Les débuts de Massa en FE sont-ils si mauvais que ça ?

partages
commentaires
Les débuts de Massa en FE sont-ils si mauvais que ça ?
Par :
16 févr. 2019 à 15:50

Coéquipiers chez Sauber lors de la saison 2005 de Formule 1, Jacques Villeneuve et Felipe Massa ont des points communs en Formule E.

Jacques Villeneuve a couru pour Venturi au début de la saison 2015-16, tout comme Felipe Massa actuellement, et tous deux ont participé à un total de trois meetings sans marquer le moindre point.

Lire aussi :

Mais les similitudes s'arrêtent là. À l'époque, Villeneuve avait été victime d'un accrochage à Pékin, avait eu un problème aux stands à Putrajaya et avait manqué la course de Punta del Este à cause d'un accident en qualifications. Il avait alors mis un terme prématuré à sa collaboration avec Venturi.

Trois ans plus tard, bien qu'il ait manqué les points à cause d'une pénalité en Arabie saoudite, qu'il ait fini dernier à Marrakech et qu'il ait abandonné au Chili, Massa persévère. "Je n'ai pas encore marqué de points, mais ce n'est pas uniquement ma faute, à vrai dire", confie-t-il à Motorsport.com. "J'ai eu beaucoup de problèmes techniques lors des deux premières courses, nous n'avons pas pu marquer des points avec les deux voitures."

"À la dernière course, les choses allaient mieux. Nous avions deux voitures – même trois avec [l'équipe cliente] HWA – dans le top 10 en qualifications. En course, malheureusement, [Maximilian Günther] m'a poussé dans le mur et a cassé ma suspension, j'ai été contraint à l'abandon. Nous aurions pu avoir trois [moteurs Venturi] dans les points, ce qui montre que la voiture gagne en compétitivité. J'espère signer mon meilleur résultat à Mexico."

Felipe Massa, Venturi Formula E, Venturi VFE05

Il est clair que Massa n'abandonne pas, pour ce qui est son premier projet post-F1. Ceux qui pensaient qu'il venait là pour faire le nombre et encaisser un chèque à la fin du mois se sont fourré le doigt dans l’œil. La combativité affichée par Massa en Arabie saoudite – où il a signé un impressionnant double dépassement en début de course – et au Chili le démontre.

Cela dit, jusqu'à présent, c'est son coéquipier Edoardo Mortara qui a l'avantage en matière de performance, avec 2-1 en sa faveur en qualifications comme en course. C'est aussi lui qui a marqué les premiers points de Venturi cette saison, quatrième à Santiago.

L'E-Prix de Marrakech, où les Venturi ont été frappées par plusieurs problèmes dont un souci lié au groupe propulseur, est pour l'heure le pire moment de la jeune carrière de Massa en FE. Il y a quelques minutes, il était même à la dernière place des Essais Libres 1 de Mexico. Mais Susie Wolff, directrice d'équipe, adresse un avertissement : il serait présomptueux d'enterrer le Brésilien sur la base de sa position actuelle au championnat.

"Il ne faut jamais sous-estimer Felipe Massa", déclare Wolff. "Quand on voit le reste de sa carrière, il sait ce qu'il faut pour avoir du succès en sport auto et n'a certainement pas sous-estimé le challenge que représente la Formule E. C'est un format complètement différent qui requiert un peu de temps pour s'habituer. C'est un meeting sur un jour, il n'y a pas de marge d'erreur. Cette plateforme différente est vraiment difficile pour les rookies, et il leur faut peut-être un peu plus de temps pour trouver le rythme. Je ne doute absolument pas que Felipe trouvera sa voie vers l'avant de la grille."

Felipe Massa, Venturi Formula E, parle avec Susie Wolff, Team Principal, Venturi Formula E

Article suivant
EL1 - Abt 1er en moins d'une minute

Article précédent

EL1 - Abt 1er en moins d'une minute

Article suivant

EL2 - Félix da Costa devance Massa

EL2 - Félix da Costa devance Massa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Felipe Massa Boutique
Équipes Venturi
Auteur Alex Kalinauckas
Be first to get
breaking news