Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
42 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
70 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
83 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
105 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
119 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
133 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
148 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
182 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
197 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
217 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
232 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
233 jours

Di Grassi - Travail d’équipe et stratégie comptent autant que la vitesse

partages
Di Grassi - Travail d’équipe et stratégie comptent autant que la vitesse
Par :
7 nov. 2015 à 17:15

Alors que beaucoup redoutaient déjà une domination de Renault e.dams, la victoire de Lucas di Grassi en Malaisie a quelque chose de rassurant pour l’intérêt de la saison.

Le vainqueur Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Le vainqueur Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Le vainqueur Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport

L’affaire semblait pourtant mal engagée pour le Brésilien, en raison lors d’un choc avec le mur en qualification qui l’avait écarté du top cinq autorisé à se battre pour la Super Pole, mais il avait malgré tout limité les dégâts en s’assurant la 6e place sur la grille.

Cinquième durant toute la première moitié de course, Di Grassi a gagné deux places lors des changements de voiture en bénéficiant des soucis de Sébastien Buemi et Loïc Duval. Il a ensuite pris le dessus successivement sur Antonio Felix da Costa et Nicolas Prost, aux prises avec des problèmes de surchauffe, en l’espace de cinq tours et n’a plus été inquiété.

Je suis plus que content,” a déclaré, tout sourire, le vainqueur du jour. “Cette course a apporté la meilleure preuve que la Formule E n’est pas qu’une question de vitesse pure, mais aussi de parfait travail d’équipe et de stratégie idéale en ce qui concerne l’énergie et la température.”

Nous avons tout fait comme il fallait, ce qui mérite d’être fêté dignement. Néanmoins, nous ne nous reposerons pas sur nos lauriers : nous allons dans la bonne direction, mais nous voulons être encore meilleurs pour nous battre aux avant-postes.”

Voir aussi: la galerie photo de Putrajaya

Le Directeur de l’équipe, Hans-Jürgen Abt, a fait écho aux propos de son pilotes en soulignant le fait que cette victoire était bien celle de tout un groupe.

La victoire d’aujourd’hui revient à l’équipe,” a-t-il insisté, en train de la fêter avec les ingénieurs et les mécaniciens et non pas au pied du podium. “Ils sont restés cool dans la chaleur de la Malaisie et se sont battus jusqu’à la dernière minute pour réparer la voiture de Lucas après son crash en qualification. Il a récompensé leur efforts héroïques d’une façon très spéciale avec une superbe course.”

Une nouvelle fois, Daniel Abt était moins heureux à l’arrivée même si sa place de 7e à Putrajaya a aidé ABT Schaeffler Audi Sport à se porter en tête du championnat par équipes.

Quelle journée de dingue,” a-t-il déploré. “La course avait bien commencé pour moi. J’étais juste à quelques longueurs de voiture de Lucas avec quelques belles bagarres puis des dépassements.”

L’arrêt a débuté à la perfection, mais juste quand j’ai voulu démarrer la deuxième voiture, il n’y avait plus d’énergie. J’ai perdu au moins 20 secondes – si on les soustrait au final, j’aurais pu sabler le champagne moi aussi. Les points sont une petite consolation. Ça aurait pu être pire, mais ça aurait pu être beaucoup mieux.”

L’Allemand aurait certes pu terminer mieux classé sans son problème, mais le fait que nombre de ses rivaux mieux placés n’ont pas pu atteindre l’arrivée.

Le groupe propulseur développé par notre partenaire, Schaeffler, et l’équipe est non seulement rapide, mais aussi extrêmement fiable.

Hans-Jürgen Abt

C’est dommage pour Daniel, bien sûr, mais ce n’est qu’une question de temps avant qu’il soit aussi fort” a rassuré l’autre Abt, Hans-Jürgen. “L’important pour notre équipe, aujourd’hui, c’est que le groupe propulseur développé par notre partenaire, Schaeffler, et l’équipe est non seulement rapide, mais aussi extrêmement fiable. C’est bon signe pour les prochaines courses.”

Et aussi, on l’espère, pour la suite de la saison.  

Article suivant
Buemi - "Nous aurions pu faire carton plein..."

Article précédent

Buemi - "Nous aurions pu faire carton plein..."

Article suivant

Di Grassi - "Renault e.dams reste l'équipe à battre"

Di Grassi - "Renault e.dams reste l'équipe à battre"

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement ePrix de Putrajaya
Lieu Streets of Putrajaya
Auteur Jean-Philippe Vennin