Formule E E-Prix de Shanghai II

DS Penske continue sa progression à Shanghai

Passé à un millième de la pole position, Stoffel Vandoorne a ensuite sécurisé des points importants pour DS Penske en terminant à la sixième place de la course. La septième position de Jean-Éric Vergne complète un tableau réussi, DS Automobiles et Jaguar ayant été les seuls constructeurs à mettre leurs deux voitures dans les points.

Jean-Eric Vergne, DS Penske

Après sa pole position de samedi, Jean-Éric Vergne s’est réveillé avec la forte envie de reproduire l’exploit. Pour Stoffel Vandoorne, qualifié lui aussi pour les quarts de finale la veille, et qui a également connu une course faite de contacts dans le peloton, l’objectif de se montrer était aussi très clair.

Dans les deux cas l’objectif a été atteint, et il s’en est même fallu de peu pour que Stoffel Vandoorne ne signe à son tour la pole position (à seulement un millième de seconde de la McLaren de Jake Hugues). Le pilote belge est parti alors en seconde position quand Jean-Éric Vergne, qui a manqué les quarts de finale pour 13 millièmes de seconde, était neuvième sur la grille de départ.

Un peu plus tôt, de manière stratégique et plus prudente, les deux DS -E-TENSE FE23 s’étaient positionnées dans le top 10 lors de la troisième séance d’essais libres, afin de jauger de l’éventuelle évolution de la piste, alors que la chaleur et l’humidité étaient encore au rendez-vous.

Une stratégie énergétique différente

La course du dimanche était cette fois prévue sur 28 tours, soit un de moins que la veille. Auteur d’un départ parfait, Stoffel Vandoorne s’est installé en tête. Une place finalement compliquée, car il convenait de sauver au maximum son énergie en vue de la seconde partie des débats.

Forts des enseignements de la veille, les différents protagonistes semblaient toutefois moins timides à déclencher des batailles. En revanche, comme la veille, les contacts ont été nombreux. Très tôt, beaucoup des pilotes ont déclenché leur mode attack afin d’y voir plus clair sur l’énergie restante, en vue de la stratégie de fin de course. À ce petit jeu, Stoffel Vandoorne est resté dans le top 3, quand Jean-Éric Vergne a navigué entre la cinquième et la dixième place.

D’une manière générale, la course a été plus dynamique que la veille, et le peloton s’est étiré davantage. C'était un signe supplémentaire indiquant que la Formule E est une affaire de fins techniciens. Indéniablement Vergne était dans une phase d’attente, quand Vandoorne a tenté de rester au contact de la tête sans trop consommer. Des prises de position qui deviendraient payantes quelques tours plus tard.

Stoffel Vandoorne (DS Penske)

Stoffel Vandoorne (DS Penske)

Photo de: DPPI

Lorsque se sont affichés à l’écran les pourcentages restants dans les batteries de chaque monoplace électrique, on a constaté que Jean-Éric Vergne disposait de 1,2 kWh de batterie de plus que la tête de la course. Nous étions alors à 12 tours du drapeau à damier, et Vandoorne, toujours dans le top 5, continuait de résister. Les tours passés aux avant-postes lui avaient coûté cher sur le plan énergétique, mais le fait de rester blotti dans le peloton lui a permis de récupérer du potentiel de performance.

L’inconvénient, c’est qu’au milieu des autres on est souvent victime de petites agressions involontaires… Vergne allait en faire les frais et voir son aileron avant partir en petits morceaux. Heureusement, il n’a pas eu besoin de repasser par les stands.

À dix tours de l’arrivée, c’est toujours la sagesse qui prime. En position d’attente, les deux DS E-TENSE FE23 émargeaient aux sixième et septième positions. Des places qu’elles allaient conserver derrière Porsche, McLaren et Jaguar.

C’est donc un nouveau doublé dans les points pour DS Penske, qui répond aux ambitions premières de l’écurie franco-américaine dans un championnat ô combien serré. C’est aussi un résultat qui permet aux deux pilotes de rester dans le top 10 du classement général.

La Formule E fait désormais une pause de cinq semaines, avant un nouveau double Header à Portland, dans le nord-ouest des États-Unis.

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Da Costa tout en maîtrise à Shanghai, Nato 3e
Article suivant La Formule E évoque des discussions avec Ferrari

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse