EL1 - Buemi ne fait pas de détail !

Après les rues de Paris le mois dernier, le plateau de la Formule E a découvert ce matin les rues d'une autre grande capitale européenne.

EL1 - Buemi ne fait pas de détail !

Un an après une manche disputée sur l'aéroport Tempelhof, les pilotes ont cette fois le privilège de rouler dans le centre-ville de Berlin, grâce à une solution satisfaisante trouvée il y a quelques mois seulement, en raison de l'indisponibilité du site initial suite à la crise des migrants. 

La première séance d'essais libres a permis à chacun de prendre ses marques, sur un tracé court (1,927 km), fait de longues lignes droites et de virages très lents. On n'a ainsi pas tardé à passer sous la barre de la minute au tour, Sébastien Buemi étant le premier à franchir ce cap au volant de sa Renault e.dams. Le tout dans de très bonnes conditions, avec déjà 17°C dans l'air. 

Alors qu'il occupait la troisième place provisoire de la séance, Jean-Éric Vergne a manqué son freinage à l'une des épingles avant de reprendre la piste et de réaliser un tour tout en attaque, bloquant les roues de la DS Virgin à l'épingle principale. Mais c'est Lucas di Grassi qui, pour 87 millièmes, s'est emparé de la tête de la feuille des temps. Comme à Paris, la journée a donc débuté par un premier mano a mano entre les deux concurrents encore en lice pour le titre. 

 

À vingt minutes du drapeau à damier, après les simulations de changement de voiture, les chronos ont de nouveau commencé à chuter, avec des améliorations notables pour Stéphane Sarrazin puis Oliver Turvey, le Britannique s'emparant du commandement avec un tour en 58"690. 

La fin de séance a également permis à Nicolas Prost d'aller étudier les possibilités de dépassement, avec une manœuvre tout en glisse tentée à l'intérieur de Ma Qing Hua, sans succès. Un peu plus tard, c'est Bruno Senna qui est parti à la faute dans la même épingle que Vergne, entraînant dans son erreur un Robin Frijns contraint de filer dans l'échappatoire. 

Dans les dernières minutes, Buemi et Di Grassi ont tous les deux amélioré leurs chronos. Dans un premier temps, aucun des deux hommes n'est parvenu à battre la référence établie par Turvey. La deuxième tentative du Suisse a toutefois été la bonne, avec un passage ultra-rapide en 57"648, soit une seconde pleine de mieux. Prost prend le quatrième temps devant Bird, Duval, Conway et D'Ambrosio.

Une deuxième séance d'essais libres de 30 minutes débutera à 10h30. 

ePrix de Berlin - Essais Libres 1

 PiloteÉquipeTempsÉcartTrs
1 SuisseSébastien Buemi  Renault e.Dams 57.648   32
2 Royaume-UniOliver Turvey  NEXTEV TCR  58.690 +1.042 38
3 BrésilLucas di Grassi  ABT Schaeffler Audi Sport 58.916 +1.268 34
4 FranceNicolas Prost  Renault e.Dams 59.168 +1.520 31
5 Royaume-UniSam Bird  DS Virgin Racing  59.236 +1.588 26
6 FranceLoïc Duval  Dragon Racing 59.255 +1.607 33
7 Royaume-UniMike Conway  Venturi  59.260 +1.612 32
8 BelgiqueJérôme d'Ambrosio  Dragon Racing 59.482 +1.834 31
9 FranceStéphane Sarrazin  Venturi  59.525 +1.877 32
10 AllemagneDaniel Abt  ABT Schaeffler Audi Sport 59.583 +1.935 35
11 BrésilBruno Senna  Mahindra Racing 59.600 +1.952 31
12 BrésilNelson Piquet Jr.  NEXTEV TCR  59.724 +2.076 32
13 FranceJean-Éric Vergne  DS Virgin Racing  59.789 +2.141 28
14 AllemagneNick Heidfeld  Mahindra Racing 1:00.084 +2.436 25
15 AllemagneRené Rast  Team Aguri 1:00.139 +2.491 32
16 Pays-BasRobin Frijns  Andretti  1:00.548 +2.900 26
17 SuisseSimona de Silvestro  Andretti  1:00.846 +3.198 30
18 ChineMa Qing Hua  Team Aguri 1:01.125 +3.477 32
partages
commentaires
Renault e.dams confirme Buemi et Prost pour une troisième saison

Article précédent

Renault e.dams confirme Buemi et Prost pour une troisième saison

Article suivant

EL2 - Buemi et Sarrazin à la faute, Piquet en tête

EL2 - Buemi et Sarrazin à la faute, Piquet en tête
Charger les commentaires