L'ePrix de Bruxelles dépend du choix d'un circuit

partages
commentaires
L'ePrix de Bruxelles dépend du choix d'un circuit
Par : Scott Mitchell
26 janv. 2017 à 19:10

La Formule E travaille à maintenir l'ePrix de Bruxelles à son calendrier 2016/2017, mais la décision repose sur la possibilité de trouver un endroit qui convienne.

Le championnat 100% électrique travaille avec le gouvernement régional de Bruxelles afin de trouver un lieu de remplacement pour la course du 1er juillet, après que des problèmes logistiques sont apparus sur le deuxième endroit proposé pour la manche belge de la saison.

Un accord sur un tracé dans le quartier du Heysel, au nord de la capitale, avait initialement été trouvé mais cela avait été refusé en raison d'un clash de date. La Formule E avait trouvé comme alternative un circuit d'un peu moins de cinq kilomètres au sud, à Koekelberg, mais les officiels n'ont semble-t-il pas voulu perturber les lignes de transport locales en ce début d'été.

Le ministre de la mobilité et des travaux publics de Bruxelles-Capitale, Pascal Smet, a écrit sur son compte officiel Twitter que les autorités restaient d'accord “sur le principe” pour une course dans la ville.

L'élu aurait envoyé une confirmation écrite aux organisateurs, confirmant le désir de la région d'accueillir une course de Formule E à Bruxelles et sa volonté d'aider à trouver une solution alternative.

La course reportée ?

Cependant, la Formule E envisage également de reporter la course jusqu'à la saison 2017/18, car elle ne veut pas risquer de se compromettre avec un circuit non adapté juste pour l'accueillir comme une manche de cette saison.

Le championnat négocie actuellement le déplacement de l'ePrix de Berlin, prévu le 10 juin, vers l'aéroport Tempelhof après que le parti vert local a fait objection à la poursuite d'une course en ville près de l'Alexanderplatz.

Une seconde course en Allemagne – tant une deuxième épreuve à Berlin qu'un second événement à part et autre part – est supposée être une option, la Formule E souhaitant conserver son calendrier de 12 courses.

Les derniers rendez-vous nord-américains de New York (15-16 juillet) et Montréal (29-30 juillet) sont tous deux des manches comptant deux courses.  

Prochain article Formule E
Massa va tester une Jaguar de Formule E

Previous article

Massa va tester une Jaguar de Formule E

Next article

L'ePrix de Berlin de retour sur l'aéroport Tempelhof ?

L'ePrix de Berlin de retour sur l'aéroport Tempelhof ?

À propos de cet article

Séries Formule E
Lieu Rues de Bruxelles
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités