Formule E
C
E-Prix de Berlin III
08 août
EL1 dans
20 Heures
:
06 Minutes
:
08 Secondes
C
E-Prix de Berlin IV
09 août
C
E-Prix de Berlin V
12 août
C
E-Prix de Berlin VI
13 août
Prochain événement dans
5 jours

Un investisseur italien veut créer son écurie de Formule E

partages
commentaires
Un investisseur italien veut créer son écurie de Formule E
Par :
Co-auteur: Matt Kew
27 avr. 2020 à 12:23

Bentley a pris ses distances avec l'annonce de ce projet italien pour l'engagement d'une équipe de Formule E en 2022, dont le rendu de la livrée utilise étonnamment les logos du constructeur ainsi que de ses partenaires.

Investisseur dans le domaine de la mobilité électrique et soutien de la première heure du groupe Fisker Automotive, Gianfranco Pizzuto a pour projet de bâtir une équipe pour s'engager en Formule E à l'horizon 2022. Se décrivant lui-même comme un "pionnier" de l'industrie électrique, il a financièrement participé au projet de la voiture de route Fisker Karma. Il s'agissait à l'époque de l'une des premières voitures électriques à prolongateur d'autonomie, mais en 2014 l'entreprise a fait faillite avant d'être rachetée par le milliardaire Richard Li.

Lire aussi :

Gianfranco Pizzuto a annoncé son intention de s'engager en Formule E via un post sur LinkedIn, qui était accompagné d'une livrée potentielle : "Massimiliano Zocchi [un journaliste italien] m'a littéralement 'provoqué' l'autre jour. 'Pourquoi ne lances-tu pas une équipe de Formule E ?' m'a-t-il dit, sachant probablement que j'étais suffisamment fou pour le faire. J'ai dû y réfléchir quelques jours avant de contacter un autre gars 'fou d'électrique', Mark Lander, d'IMECAR Elektronik [un développeur de batteries basé en Turquie], et de lui en parler. Sa réponse a été : 'Folle idée, mais j'aime ça'. Et c'est pourquoi nous nous lançons ! Aujourd'hui nous commençons officiellement notre projet Formule E avec l'objectif de participer à la saison 2021 ou 2022, selon la rapidité à laquelle nous le finançons. Si vous êtes intéressés pour participer et soutenir le projet, n'hésitez pas à me contacter !"

Gianfranco Pizzuto est également le fondateur et directeur général de Scuderia-E, importateur de véhicules zéro émission, et les logos de cette entreprise figurent clairement sur le rendu de la livrée. L'image postée montre une Formule E Gen2 qui arbore notamment l'emblème Flying B du constructeur Bentley sur le museau et qui est équipée de roues avec un design similaire à celles de la Continental GT. On trouve également la marque Breitling, partenaire commercial de longue date de Bentley, ainsi que le logo Mulliner. Plus étonnant encore, la présence de pneus Pirelli, alors que Michelin est le manufacturier unique de la Formule E depuis la création du championnat en 2014, et détient cette exclusivité au moins jusqu'en 2022.

Un porte-parole de Bentley a confirmé à Motorsport.com que le constructeur et ses partenaires n'étaient en aucun cas affiliés à ce projet Formule E. Il semble en réalité que le rendu posté par Gianfranco Pizzuto soit une adaptation d'une imagée créée en 2018 par Motor1.com, publication du groupe Motorsport Network. Les six concepts de livrée figurant dans l'article original se basaient sur la perspective de voir des constructeurs prestigieux rejoindre la Formule E. Des concepts avaient aussi été imaginés pour Alfa Romeo, Bugatti, Ferrari, Lamborghini et McLaren.

Evans et Jaguar, Günther et BMW : ils veulent rester aux avant-postes

Article précédent

Evans et Jaguar, Günther et BMW : ils veulent rester aux avant-postes

Article suivant

La 2e manche du Race at Home Challenge de FE se prépare

La 2e manche du Race at Home Challenge de FE se prépare
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Basile Davoine