Exclusif - Le test secret de Citroën en Formule E

Motorsport.com a appris qu'un test secret effectué par Citroën en Formule E a eu lieu un peu plus tôt ce mois-ci, près de Paris. Ce roulage secret aurait eu lieu le 11 mai dernier sur le circuit du Val d'Or à Versailles, où est basé Citroën Racing. Ce test aurait été mené par un pilote de développement officiel de Citroën Racing.

Motorsport.com croit savoir que plusieurs technologies électriques innovantes ont été mises en piste sur le circuit du Val d'Or, incluant soit une boite de vitesses à rapport unique, soit une boite de vitesses seamless.

La transmission à variation continue (CVT) n'est pas autorisée par la réglementation technique de la Formule E mais Motorsport.com comprend que plusieurs parties font pression sur les organisateurs pour en autoriser l'usage à l'avenir. Des sources indiquent que le sujet a été discuté lors de la réunion des directeurs d'équipe qui s'est tenue en marge de l'ePrix de Berlin vendredi dernier.

Les huit constructeurs ont fait l'acquisition des châssis auprès de Spark pour la deuxième saison et Motorsport.com peut révéler qu'ils ont été livrés au début du mois de mai. Le test mené par Citroën constituait le premier roulage de l'un d'entre eux, mais au moins deux autres constructeurs (Andretti et e.Dams Renault) sont attendus pour tester à leur tour le mois prochain.

Directeur de la Formule E, Alejandro Agag a admis à Berlin le week-end dernier que "certains des projets de la deuxième saison sont plus avancés que d'autres. Mais je sais que quelqu'un a déjà testé le groupe propulseur. Au moins quatre ou cinq seront prêts pour la saison prochaine."

Citroën et Virgin proches d'un accord

Citroën prévoit d'entrer en Formule E la saison prochaine sous le nom de sa marque DS, et une annonce officielle concernant un partenariat avec l'équipe Virgin Racing pourrait être fait le mois prochain lors de l'ePrix de Londres, auquel Richard Branson doit assister.

Concernant le test de Versailles, il demeure incertain que du personnel de Virgin Racing y a participé. Le directeur technique de Virgin Racing, Sylvain Filippi, a refusé de commenter ce test mais a évoqué les projets de son équipe pour la saison prochaine auprès de Motorsport.com.

"La date d'homologation arrive rapidement pour nous maintenant, le mois prochain", a-t-il expliqué. "Nous avons testé la plupart de nos systèmes sur le banc. Nous travaillons avec plusieurs partenaires et nous avons une feuille de route sur cinq ans."

"Nous avons les mêmes objectifs que le championnat pour faire rouler une voiture par pilote lors de la cinquième saison. La concentration sera sur la fiabilité la saison prochaine car il n'y a pas d'intérêt à avoir quelque chose de nouveau et de ne pas terminer une course, donc c'est la clé du défi."

"Plus de légèreté, moins de taille et un couple élevé sont nos objectifs pour l'avenir", a ajouté Filippi. "Pour le moment il y a beaucoup de spéculation et j'ai même entendu dire que nous avions déjà une nouvelle batterie, ce qui est un non-sens absolu."

L'efficience est la clé

Filippi a écarté l'hypothèse de voir une équipe prendre beaucoup d'avance et dominer la prochaine saison : "Je ne crois pas que ça arrivera car nous serons limités par la batterie."

"Les différences que vous verrez concerneront l'accélération, la vitesse de pointe et l'efficience. Vous pouvez seulement aller aussi vite que votre efficience vous le permet, et personne ne fera de progrès importants sur l'efficience. Nous aurons des concepts différents mais ce devrait toujours être serré, ce qui est bien pour tout le monde."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Équipes Virgin Racing
Type d'article Actualités
Tags TEST, essais, versailles