Exclusif - Renovo Motors veut s’impliquer en Formule E

Renovo Motors, start-up basée dans la Silicon Valley en Californie, souhaite prendre part au Championnat de Formule E, peut révéler Motorsport.com qui s’est adressé en exclusivité à son créateur et PDG, Christopher Heiser. Le constructeur américain espère rejoindre la catégorie 100% électrique en tant que fournisseur de batteries, possiblement en partenariat avec Mahindra.

Renovo Motors est surtout connue pour sa Coupe, premier supercar électrique. Basée sur un châssis de Shelby SCX9000 Daytona modifié, celle-ci passe de 0 à 100 km/h en seulement 3,4 secondes et pourrait atteindre les 193 km/h. Mieux, l’entreprise assure avoir développé une batterie révolutionnaire qui peut aussi être utilisée en compétition.

Galerie : Toutes les photos de la Saison 1

Nous travaillons sur la technologie avancée des véhicules par le biais de notre groupe propulseur électrique depuis cinq ans maintenant,” dit Heiser à Motorsport.com. “La plus grosse partie du temps en mode “ruse” de façon à créer la plateforme. Nous avons lancé la Renovo Coupe en 2014 et la testons depuis sur route pour améliorer ses performances et sa fiabilité.”

La FIA et la Formule E finalisent à l’heure actuelle leur stratégie pour les saisons futures en matière de technologie. Heiser a décidé de postuler afin de devenir l’unique fournisseur de batteries pour les saisons trois et quatre. Selon ElectricAutosport.com, Renovo Motors pourrait se retrouver face à d’autres candidats comme Williams Advanced Engineering et Rimac Automobili. Heiser espère débuter un partenariat avec Mahindra, un des huit constructeurs engagés dans le Championnat FIA de Formule E.

L’excitation pour booster la e-mobilité

Heiser et l’organisateur de la série, Alejandro Agag, se sont rencontrés pour la première fois au Computer History Museum fin mars, à un jet de pierre de la maison du premier en Californie. Ils ont évoqué avec passion le sport mécanique électrique, débouchant sur un investissement potentiel dans le Championnat. “Nous voulons tous deux voir des voitures de course électriques plus puissantes et qui tiennent plus longtemps. Nous essayons de relever ces défis,” promet Heiser. “Depuis notre rencontre, Alejandro et moi passons du temps à travailler sur la Formule E, parlant aux équipes et aux fournisseurs de ce qu’il faut faire pour rendre la série encore meilleure, plus excitante et sympa à regarder. Nous voulons que la Formule E soit un succès.”

Le transfert de technologie entre voiture électrique et de course est vraiment bon,” poursuit Heiser, qui voit dans le sport mécanique un environnement idéal pour développer de nouvelles technologies. “Prenez la voiture de la première saison de Formule E. Elle a le même moteur électrique que la McLaren P1. Cela aide le développement et passionne davantage les gens.”

Une nouvelle ère en compétition

Impressionné par les standards élevés de la Formule E, comme cette grille de départ faisant la part belle à d’anciens pilotes de F1, Heiser croit dans l’électrification d’autre catégories des sports mécaniques et que toutes sortes de records continueront d’être défiés. “Nous ne sommes qu’au début d’une nouvelle ère. Cela va changer la façon dont les gens perçoivent les voitures performantes et en plus de cela, c’est un développement très excitant. Nous sommes heureux de jouer un rôle dans ce processus. Nous ne pourrions l’être plus.”

Le plus incroyable à propos de la Formule E, c’est que le règlement ne musèle pas les équipes. Il les pousse en avant grâce aux spécifications fournies par Jean Todt, le Président de la FIA. La feuille de route proposée côté technique est un défi et il n’est certainement pas simple pour les ingénieurs d’atteindre la performance visée. C’est la preuve d’un leadership brillant et inspiré.”

Fournisseur de batteries potentiel

Une opportunité d'implication en Formule E pourrait donc être, pour Renovo Motors, de devenir l’unique fournisseur de batteries pour les saisons trois et quatre. C’est une possibilité à l’heure où débute le partenariat avec Mahindra. “Nous parlons avec différentes entreprises. Ils [Mahindra] ont été parmi les premiers constructeurs à vendre des voitures électriques au public, il y a plus de 15 ans maintenant je crois,” indique Heiser qui pense que Renovo a les moyens technologiques et humains de repousser les frontières.

D’une façon ou d’une autre, il est probable que la marque de voitures et entreprise technologique américaine finira par être impliquée. “La technologie de nos batteries rend, de façon significative, la course meilleure qu’avec celle utilisée actuellement par la série. Nous savons comment l’importer dans le contexte de la compétition car l’équipe a l’expérience de championnats top-niveau comme la Formule 1 et le Championnat du Monde d’Endurance,” explique Heiser.

Il y a des opportunités pour des entreprises comme la nôtre de fournir de la technologie. Que nous soyons partenaires d’une équipe ou impliqués d’une autre façon dépend du processus. Bien sûr, il y a des tensions entre le développement et le coût. C’est aux organisateurs qu’il revient de trouver le bon équilibre. Nous sommes très optimistes quant au fait que la compétition puisse être améliorée. Nous avons confiance dans notre technologie et voulons démontrer qu’elle aiderait le Championnat à être un succès.”

FIA et organisateurs de la Formule E doivent encore prendre quelques décisions finales concernant la feuille de route technique. La saison deux démarre le 10 août par des tests à Donington et la première course aura lieu le 17 octobre à Pékin, en Chine.

Par Tim Biesbrouck

A propos de cet article
Séries Formule E
Type d'article Actualités
Tags formule e, renovo