Rosenqvist vise encore la F1

partages
commentaires
Rosenqvist vise encore la F1
Par : Benjamin Vinel
11 févr. 2018 à 15:45

Felix Rosenqvist fait sensation en ce début de saison 2017-18 en Formule E, mais le Suédois n'oublie pas son rêve de Formule 1.

Felix Rosenqvist, Mahindra Racing Mitch Evans, Jaguar Racing, Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, sur le podium
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, Mitch Evans, Jaguar Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Le vainqueur Felix Rosenqvist, Mahindra Racing sur le podium

Champion de F3 Europe en 2015 et double vainqueur du Grand Prix de Macao, Felix Rosenqvist n'est jamais parvenu à s'approcher de la catégorie reine du sport automobile.

Depuis deux ans, le Suédois prouve son époustouflante adaptabilité en s'épanouissant dans des championnats aussi divers que variés, du DTM à la Super Formula en passant par le WEC et la Porsche Carrera Cup scandinave, entre autres. Star de la saison passée en Formule E, où il s'est classé troisième du championnat en tant que rookie, il a déjà remporté deux victoires dans la campagne en cours.

"Je me suis montré très clair : le championnat dans lequel je veux être, c'est celui-ci", déclare Rosenqvist pour Motorsport.com. "Je pense que c'est ma meilleure opportunité d'aller en Formule 1 s'il y a la moindre chance. C'est là que se trouvent les meilleurs pilotes en dehors de la F1. Tant qu'on peut les battre, on est suffisamment bon, non ?"

"C'est ce que je me dis pour ma carrière. Je reste suffisamment jeune pour aller en F1, donc il ne faut pas que j'abandonne ça. Je pense que c'est le meilleur endroit, plutôt que le DTM, la F2 ou l'IndyCar."

Rares sont les pilotes qui sont parvenus à rejoindre la Formule 1 après un passage en Formule E. Le seul exemple, qui n'est pas véritablement comparable, est celui de Pierre Gasly, qui avait remplacé Sébastien Buemi chez Renault e.dams pour l'E-Prix de New York, la saison passée. Il évolue désormais chez Toro Rosso dans l'élite.

Rosenqvist pense déjà au titre

Au tiers de la saison de Formule E, Rosenqvist a remporté deux des quatre courses disputées, ce qui lui permet de pointer au deuxième rang du championnat, à cinq longueurs de Jean-Éric Vergne et avec autant de points d'avance sur Sam Bird.

À Santiago, le pilote Mahindra est remonté de la 14e position sur la grille à la quatrième place à l'arrivée, et si le top 5 se tenait dans un mouchoir de poche lors des derniers tours, il ne regrette aucunement d'avoir joué la sécurité.

"Cela m'a mis dans une position où je pouvais lutter pour la victoire jusqu'au bout, mais je ne me sentais pas vraiment de me joindre à cette bataille folle. Je ne pensais qu'au championnat. Peut-être que si j'étais parti troisième, ça aurait été différent, mais en partant de zéro points et en arrivant avec 12, j'ai décidé de me contenter de ce que j'avais. C'était la bonne décision", conclut Rosenqvist.

Propos recueillis par Scott Mitchell

 
Prochain article Formule E
Le Caire, Beyrouth et Doha en discussions avec la Formule E

Previous article

Le Caire, Beyrouth et Doha en discussions avec la Formule E

Next article

Alejandro Agag : Vers la nouvelle ère de la Formule E

Alejandro Agag : Vers la nouvelle ère de la Formule E
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Felix Rosenqvist
Équipes Mahindra Racing
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités