Formule E - Alejandro Agag espère 18 ePrix à l'avenir

Alejandro Agag, président de la Formule E, espère arriver à un maximum de 18 ePrix dans les saisons à venir

Alejandro Agag, président de la Formule E, espère arriver à un maximum de 18 ePrix dans les saisons à venir. Actuellement composé de 9 ePrix, dont un évènement à définir, l'homme à la tête de la compétition espère en compter deux de plus la saison prochaine.

"Pour la deuxième année, nous prévoyons déjà au moins deux ajouts, et nous voulons croître petit à petit pour arriver à un nombre d'environ 18 courses par an", indique Alejandro Agag.

Le président de la Formule E avoue également l'intérêt de nombreuses villes depuis l'épreuve inaugurale de Pékin, remportée par Lucas di Grassi.

"Nous discutons avec de nombreuses villes depuis Beijing", explique-t-il. "Nous avons probablement reçu des demandes de 40 ou 50 villes de partout dans le monde pour accueillir une course ; cela a donc été très positif".

Agag espère également avoir différents fabricants de moteurs et de batteries la saison prochaine.

"Dans deux ans, ils pourront construire leurs propres batteries et leurs propres moteurs", déclare-t-il. "Ils pourraient construire leur propre voiture s'ils voulaient. Mais les règles sont très strictes et ils ne permettent pas beaucoup de développement en aérodynamique, mais elles permettent le développement du moteur et de la batterie. J'espère que nous aurons trois ou quatre différents fabricants de moteurs et des batteries dans le championnat pour la deuxième année".

Il espère aussi augmenter le plateau avec deux équipes supplémentaires dans les années à venir, une fois que les batteries pourront tenir la distance d'une course.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Lucas Di Grassi
Type d'article Actualités