La Formule E dévoile son calendrier pour la prochaine saison

La Formule E a révélé son calendrier pour la saison 2024-2025. Le championnat débutera dès le mois de décembre et s'étendra jusqu'en juillet avec une nouvelle course à Miami et un double E-Prix à Monaco.

Jake Hughes, McLaren, e-4ORCE 04, Jean-Eric Vergne, DS Penske, DS E-Tense FE23, Nick Cassidy, Jaguar TCS Racing, Jaguar I-TYPE 6, Pascal Wehrlein, Porsche, Porsche 99X Electric Gen3, Sam Bird, NEOM McLaren Formula E Team, e-4ORCE 04, et le reste du peloton au départ

Photo de: Sam Bagnall / Motorsport Images

Dix-sept E-Prix figurent au programme de la saison 11 de Formule E, adopté ce mardi lors de la réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile. Ils sont répartis en 11 déplacements allant du Brésil au Royaume-Uni et qui s'étendront du mois de décembre 2024 à juillet 2025. C'est la première fois depuis la saison 2019-2020 qu'un championnat sera ainsi disputé à cheval sur deux années civiles.

Le coup d'envoi sera donné à São Paulo dès le 7 décembre prochain, soit avec plus d'un mois d'avance sur la saison 2024 actuellement en cours. En préparation de ce premier week-end de course, les tests de pré-saison auront lieu à Valence du 4 au 7 novembre 2024.

Après le Brésil, le championnat tout électrique se rendra au Mexique le mois suivant, puis en Arabie saoudite pour un double-header. Le calendrier officiel ne révèle pas pour le moment où se courra l'E-Prix suivant, prévu le 8 mars. "Les discussions finales avec un nouveau site ont lieu, avant l'annonce du calendrier finalisé prévue à l'automne après la réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA", indique un communiqué du championnat. D'après les informations de Motorsport.com, il devrait s'agir d'une course en Thaïlande, une première pour la Formule E.

Miami arrive au calendrier

Le Homestead-Miami Speedway, qui accueille habituellement la NASCAR et l'IMSA, sera l'hôte de la cinquième manche de la saison. Il s'agira aussi du cinquième site différent utilisé par la discipline aux États-Unis, après les E-Prix précédents sur un circuit spécialement construit à Miami, ainsi qu'à Long Beach, New York et, plus récemment, Portland. Cette fois, le rendez-vous est donné pour le 12 avril avec une course devant se dérouler sur la majeure partie du Homestead et empruntant potentiellement une partie de l'ovale.

"Nous pensons que c'est un très bon circuit, bien adapté à notre style de course", explique Jeff Dodds, PDG de la Formule E, à Motorsport.com. "Le nom de Miami qui l'accompagne est très attractif, avec une audience télévisuelle mondiale, peut-être plus que des villes comme Portland."

Après Miami, la Formule E aura rendez-vous avec un autre site prestigieux : Monaco. Dans la Principauté, le championnat disputera pour la première fois une double épreuve. Ce sera le cas également dans la foulée à Tokyo. La Formule E retrouvera ensuite Shanghai après y avoir couru pour la première fois cette saison, puis elle fera son retour en Indonésie avec Jakarta, qui a manqué à l'appel cette année.

La saison se terminera par deux autres double-headers, l'un à Berlin (qui devrait cependant tomber le même week-end qu'une manche du WEC, comme cette année) et l'autre à Londres où le rideau tombera sur cette campagne le 27 juillet 2025. Misano, qui figurait au calendrier cette année, est cette fois absent du programme, de même que tout autre piste italienne.

"Du point de vue de notre ADN, les trois quarts de nos courses se dérouleront sur des circuits construits ou des circuits urbains", souligne Jeff Dodds à Motorsport.com. "Il s'agit vraiment d'un mélange d'anciens circuits appréciés. Dans la plupart des retours que nous obtenons de la part des équipes, des constructeurs et des fans, il y a ce désir d'une continuité dans le calendrier."

Photo : Andreas Beil

Marek Nawarecki, directeur des courses sur circuits à la FIA, se félicite d'une "variété de circuits qui mettra véritablement en valeur les qualités de la toute nouvelle GEN3 EVO", laquelle est attendue pour la saison prochaine. "Je suis ravi que la Formule E capitalise sur le succès des courses de Tokyo et de Shanghai tout en retournant sur certains de ses sites emblématiques et en conservant une bonne partie des circuits urbains, ce qui est le cœur de son ADN", ajoute-t-il.

"Avec 17 courses au cours de la saison et notre voiture de course la plus perfectionnée qui fera ses débuts sur piste, nous offrons à nos fans un sport de pointe que nous n'aurions pu qu'espérer lors de la création du championnat il y a un peu plus de dix ans", retient Alberto Longo, cofondateur et directeur du championnat de Formule E.

Calendrier 2024-2025 de Formule E

E-Prix Pays Date
São Paulo Mexique 7 décembre
Mexico Mexique 11 janvier
Diriyah Arabie saoudite 14-15 février
À confirmer À confirmer 8 mars
Miami États-Unis 12 avril
Monaco Monaco 3-4 mai
Tokyo Japon 17-18* mai
Shanghai Chine 31 mai-1 juin
Indonésie Jakarta 21 juin
Berlin Allemagne 12-13 juillet
Londres Royaume-Uni 26-27 juillet
*sous réserve de l’approbation par le Conseil Mondial de la FIA
Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Lola s'engage en Formule E pour la Gen4, Yamaha dans le flou

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse