Formule E, saison 2 - Tout le monde a pris du retard

partages
Formule E, saison 2 - Tout le monde a pris du retard
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
2 juin 2015 à 14:00

Sébastien Buemi, e.dams-Renault
Nick Heidfeld, Venturi
Antonio Felix da Costa, Amlin Aguri
Jarno Trulli, Trulli

L'arrivée tardive des règles techniques officielles pour la seconde saison d'existence du championnat a généré de nombreuses difficultés d'organisation à différents échelons du sport.

Tout d'abord, les teams n'ont pu lancer en temps voulu leur programme de R&D pour faire évoluer les packages et ont souvent été dans l'impossibilité de présenter des directions claires à de potentiels partenaires (constructeurs) intéressés par un engagement technique dans la discipline.

Lire aussi : Le test secret de Citroën en Formule E

La mise en place tardive de la donne technique a également eu une conséquence sur la définition du calendrier de la saison 2, pour lequel une date initiale de fin août avait été proposée, avec une suggestion de lancement des hostilités à Paris. Au final, pour permettre à chacun de préparer ses armes, la FIA devrait valider un championnat débutant en septembre, et plaçant la manche de Paris (encore à officialiser) en avril.

e.Dams : "Pas mal par rapport aux autres équipes"

"Je pense que tout le monde est un petit peu en retard, et nous en sommes là où nous le souhaitons," rassure Jean-Paul Driot, Directeur de l'équipe e.Dams. "Par rapport à ce que j'entends en provenance d'autres teams, nous ne sommes pas mal," avoue le Français dans un demi-sourire. "Nous apprécions le travail conjoint avec Renault."

L'enthousiasme de Driot, qui a une carrière de près de 30 ans en sports mécaniques, est communicatif.

"C'est très excitant car c'est tellement différent," illustre-t-il, sans pour autant rester la tête dans les étoiles. "Je peux vous dire que nous avons une bonne dose de stress et de maux de tête d'un point de vue technique! Mais les récompenses sont très satisfaisantes car les constructeurs peuvent appliquer leur connaissance de la nouvelle technologie directement sur le marché et nous pouvons aussi bénéficier de leur réflexion."

Prochain article Formule E
EL1 - Première référence monégasque pour le duo e.Dams

Previous article

EL1 - Première référence monégasque pour le duo e.Dams

Next article

Daniel Abt - L'héritier d’une dynastie

Daniel Abt - L'héritier d’une dynastie

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Actualités