Formule E - Troisième, Piquet pensait être à un tour !

L'épreuve de Formule E disputée à Buenos Aires a donné lieu à une confusion incroyable en milieu de course

L'épreuve de Formule E disputée à Buenos Aires a donné lieu à une confusion incroyable en milieu de course. Après la sortie de piste de Karun Chandhok suite à un bris de suspension, l'intervention de la voiture de sécurité a semé la zizanie dans le peloton.

Il a fallu plusieurs minutes à la direction de course pour rétablir l'ordre, notamment en laissant certains pilotes se dédoubler pour retrouver la place qui était réellement la leur. A priori, l'incident n'a pas créé de désavantage, mais le témoignage du troisième du jour, Nelson Piquet, montre à quel point la confusion était grande.

Troisième in extremis grâce aux événements survenus devant lui, le pilote brésilien ne pensait pas être sur le podium au moment de passer sous le drapeau à damier, loin de là. Il raconte pourquoi.

"C'est la plus grande surprise possible !", a-t-il confié en quittant le baquet de sa monoplace. "Je ne savais pas que j'étais dans le même tour ; il y avait un problème de communication avec l'équipe. Je ne voulais pas me battre avec le peloton, je restais derrière et ne voulais pas interférer dans la bataille car je croyais que j'étais un tour derrière. Difficile compréhension entre les Chinois et les Brésiliens parfois (rires)."

Le pilote du China Racing, en plus d'être perdu par les hésitations de la direction de course, a eu bien du mal à communiquer son team. Le tout pour un dénouement inattendu et un second podium consécutif dans la discipline !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Nelson Piquet , Karun Chandhok
Équipes China Racing
Type d'article Actualités