Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
4 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
60 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
88 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
101 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
123 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
137 jours
C
E-Prix de Paris
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
151 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
166 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
200 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
215 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
235 jours
C
E-Prix de Londres
25 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
250 jours

Frijns écarté d'Andretti à cause de sa relation avec Audi

partages
commentaires
Frijns écarté d'Andretti à cause de sa relation avec Audi
Par :
15 oct. 2017 à 13:20

Robin Frijns a perdu son baquet chez Andretti en Formule E à cause de "complexités" émanant de sa relation avec Audi.

Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team
Connor De Phillippi, Robin Frijns, Land Motorsport, Audi R8 LMS
Podium: Les gagnants Connor De Phillippi, Robin Frijns, Land Motorsport, Audi R8 LMS
Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team
Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team
Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Amlin Andretti Formula E Team, et Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team
Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team
Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team

Robin Frijns a remporté le titre de Blancpain GT Series Sprint Cup le mois dernier pour WRT, équipe cliente d'Audi, et a été écarté d'Andretti en Formule E, BMW souhaitant placer ses pilotes d'usine dans l'équipe américaine avant que celle-ci ne devienne justement une écurie d'usine en 2018-19.

António Félix da Costa est conservé et a testé pour le team à Valence la semaine dernière, aux côtés d’Alexander Sims et de Tom Blomqvist, pilotes BMW en GT et en DTM respectivement.

Roger Griffiths, co-directeur d’équipe, nous a révélé que la relation de Frijns avec Audi était devenue un obstacle insurmontable, en raison d’une implication accrue de BMW.

"Nous avons tous vraiment apprécié de travailler avec Robin, nous nous sommes bien amusés avec lui, et en termes de talent pur, il est extrêmement rapide – c’est l’un des plus rapides", déclare Griffiths pour Motorsport.com. "Il y avait d'autres complexités dans la relation qu'a Robin avec Audi, et BMW est un grand concurrent."

"Cela a vraiment joué un rôle sur la direction dans laquelle le programme se dirige pour l'avenir. Nous souhaitions certainement conserver Robin au sein de l'équipe, mais il fallait que ce soit une relation qui fonctionne pour tout le monde."

"L'équipe voulait me garder"

Le Néerlandais de 26 ans se retrouve donc sur la touche après deux saisons chez Andretti, lors desquelles il a signé un meilleur résultat de troisième, à Putrajaya, pour ce qui n'était que son deuxième départ en Formule E.

"L'équipe voulait vraiment me garder, c'est clair", confirme Frijns pour Motorsport.com. "Michael [Andretti] m'a défendu, et toute l'équipe – j'ai pris du plaisir avec António et nous travaillions bien ensemble, nous étions de bons coéquipiers."

"Cela allait forcément être difficile avec ma situation, étant pilote Audi en GT et étant sous contrat avec Andretti, et non BMW. Cela va être une écurie d'usine BMW. Ils vont venir avec leur propre groupe propulseur, leurs propres logiciels, et ils veulent voir qui mettre dans la voiture parmi les pilotes BMW."

Frijns désire maintenant effectuer des essais avec une équipe de Formule E lors des mois à venir dans l'optique d'un retour en 2018-19. Il espère par ailleurs continuer à courir avec Audi la saison prochaine, et considère le tout nouveau programme d'usine du constructeur allemand en Formule E comme un objectif réaliste à ses yeux.

"Je ne veux pas être pilote de réserve, je l'ai été en Formule 1 [chez Sauber et Caterham, ndlr] et ça ne faisait pas vraiment mon bonheur. Cela fait deux ans que je suis avec Audi, et mon objectif est d'être en Formule E avec Audi. J'aime cette marque, je me sens à l'aise. Pourquoi changer ?"

"À un moment, l'an dernier, si BMW m'avait dit 'Nous te voulons en Formule E pour les trois prochaines années en tant que pilote BMW', cela aurait sûrement été différent, et je serais sûrement encore dans la voiture. Mais ce n'est jamais arrivé."

 
Article suivant
Un baquet partagé chez Andretti ?

Article précédent

Un baquet partagé chez Andretti ?

Article suivant

La Formule E dévoile le tracé de l'ePrix de Rome

La Formule E dévoile le tracé de l'ePrix de Rome
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Robin Frijns
Équipes Andretti Autosport
Auteur Scott Mitchell