Frijns, un résultat inédit et des (légers) regrets

partages
commentaires
Frijns, un résultat inédit et des (légers) regrets
Par :
14 janv. 2019 à 09:34

Auteur du meilleur résultat de sa carrière en Formule E avec la deuxième place à l'E-Prix de Marrakech, Robin Frijns regrette néanmoins d'avoir vu la victoire lui échapper pour si peu.

B.V., Marrakech - 143 millièmes de seconde. Voilà l'écart qui séparait Robin Frijns de sa première victoire en Formule E à l'arrivée de l'E-Prix de Marrakech, remporté par Jérôme d'Ambrosio. Avec la deuxième place, le Néerlandais a quand même signé son meilleur résultat dans le championnat tout électrique, lui qui n'était monté sur le podium qu'une fois avec Andretti lors des saisons 2 et 3, avant de rester sur la touche l'an dernier.

Lire aussi :

Bien sûr, les coups de théâtre se sont avérés extrêmement favorables à cette performance : Jean-Éric Vergne est parti en tête-à-queue au premier virage, embarquant Sébastien Buemi et Mitch Evans avec lui ; plus tard, les BMW qui étaient aisément en tête allaient s'auto-éliminer de la course à la victoire dans une tentative de dépassement d'Alexander Sims sur son coéquipier António Félix da Costa.

Lire aussi :

Le Safety Car étant intervenu pour évacuer la monoplace du Portugais, il ne restait plus qu'un tour à disputer une fois le drapeau vert agité. Bien que bouillonnant derrière la Mahindra leader, Frijns est resté raisonnable et n'a pas lancé d'attaque, préférant assurer la deuxième place.

"On ne sait jamais ce qui va se passer quand on a Robin derrière soi !" s'exclame Jérôme d'Ambrosio. "C'est quelqu'un qui n'abandonne jamais."

Jérôme d'Ambrosio, Mahindra Racing, fête sa victoire
Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05, Alexander Sims, BMW I Andretti Motorsports, BMW iFE.18

"Je suis un racer, je ne fais pas le tour du monde pour finir deuxième – je suis un gagnant", insiste Frijns. "Peut-être que je regrette un peu de ne pas avoir tenté ma chance au dernier tour. Mais étant dans cette position pour la première fois, avec cette équipe, je pense que les points étaient plus précieux que de tenter de le dépasser et risquer de ne pas finir la course."

Après avoir placé ses deux monoplaces aux portes des points en Arabie saoudite, Virgin Racing engrange en effet 36 précieuses unités avec ce double podium et la pole position de Sam Bird. Ce dernier se demande par ailleurs s'il n'a pas quelque peu souffert de son contact inévitable avec Vergne au premier virage.

Lire aussi :

"Franchement, tout ce que je sais, c'est que j'ai été percuté par l'arrière. Et j'ai eu l'impression de devoir gérer une voiture qui avait peut-être un problème à partir de là. Il va falloir vérifier, peut-être que je raconte des conneries, mais en ligne droite, je ne me sentais pas très compétitif. Mais c'est comme ça, et c'est un résultat génial pour l'équipe", conclut le Britannique.

Article suivant
Rookie Test - Müller bat le record du circuit

Article précédent

Rookie Test - Müller bat le record du circuit

Article suivant

Verstappen avec les commissaires, "une bonne chose" selon McNish

Verstappen avec les commissaires, "une bonne chose" selon McNish
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Marrakech
Pilotes Sam Bird , Robin Frijns , Jérôme d'Ambrosio
Équipes DS Virgin Racing
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu