Interview Piquet - Nous étions perdus, puis le team m'a écouté

G.N., Londres - Leader du championnat des pilotes avant l'ultime double épreuve londonienne de la saison Formule E, Nelson Piquet Jr. est le seul pilote à disposer officiellement d'un avenir garanti pour plusieurs années dans la série. 

Celui qui pourrait être couronné premier Champion Formule E de l'Histoire revient pour Motorsport.com sur un parcours pour le moins agité en raison du saut dans l'inconnu que représentait le format, et révèle à quel point il revient de loin.

 

Tu arrives en leader du championnat est espères bien sûr quitter Londres également en tant que Champion. Quelle que soit l'issue de ce weekend, quel bilan tires-tu de cette saison inaugurale de la discipline?

"C'était marrant pour nous! On a commencé la saison sans savoir si l'on pouvait faire toute la saison, tu sais! On était une équipe qui ne disposait pas du soutien d'un manufacturier ; c'était différent d'autres teams qui avaient des contrats, des pilotes sous contrat pour un ou deux ans déjà, etc. On était un peu perdus, sans savoir quoi faire!

 

Après la première course, en Chine, nous étions totalement perdus! 

Nelson Piquet Jr

 

Après la première course, en Chine, nous étions totalement perdus! On ne savait pas comme relâcher en roues libres, comment gérer la batterie…on était perdus! Et on a commencé à travailler ensemble; le team m'a donné un peu de crédit; ils ont écouté tout ce que j'avais à dire: on a embauché plus d'ingénieurs, dont on avait besoin.

Et là, la voiture a commencé à s'améliorer tous les weekends, elle était bonne. On a commencé à la comprendre de mieux en mieux chaque weekend. L'évolution a été bien plus grande que ce à quoi l'on s'attendait".

 

Quand tu dis qu'ils ont écouté tes commentaires, de quel genre de propositions parles-tu? Exploitation, management?

"Je disais qu'il fallait qu'on fasse quelque chose avec la batterie après la Chine comme on était perdus. Il fallait des ingénieurs, des stratèges; et le team a dit 'OK, on va travailler sur ça et trouver des gens', et c'est ce qu'ils ont fait. On a travaillé et trouvé un sponsor qui s'appelle Omnigear qui a apporté une grande, grande aide au team. Les podiums ont commencé la saison pour moi. Puis ils m'ont prolongé jusqu'en fin de saison et ça m'a donné beaucoup de tranquillité".  

 

"Ils m'ont prolongé jusqu'en fin de saison et ça m'a donné beaucoup de tranquillité"

 

En parlant de sérénité contractuelle, tu as aussi maintenant signé un contrat pluriannuel avec le team NextEV pour aller au-delà de cette saison 1. Comment es-tu impliqué dans l'anticipation de la suite du projet?

"Je ne me suis pas encore beaucoup impliqué; premièrement parce que j'ai signé depuis peu et le team, qui voulait certes que je sois au cœur de tout ça, mais ne pouvait pas tout me dire avec exactitude. Mais aussi parce que j'avais la tête à cette année, avec deux championnats à gérer en même temps. Je n'avais pas beaucoup de temps, avec tout mon rallycross aussi".

 

Quand Piquet et di Grassi se disputent devant les médias

 

Là, entre l'Indy Lights, le Rallycross et la Formule E, tu as de quoi faire en effet. Est-ce pour toi un équilibre comme tu souhaites le créer, ou seras-tu amené à faire un choix sur un programme ou un autre en plus de la Formule E?

"C'est difficile à dire. Je pense que si j'étais ici, en Formule E, dans une position difficile au championnat comme 8ème, 9ème ou 10ème et que je gagnais des courses de l'autre côté en rallycross et que les choses étaient mieux là-bas, probablement que j'aurais dit que le RX était plus important pour moi et que j'y ai une carrière plus longue devant moi. Mais ce n'est pas ce qui s'est passé cette année".

 

Tu vois donc la Formule E comme un endroit où vraiment faire carrière et t'investir sur le long terme.

"Oui; j'ai un contrat pour de nombreuses années. C'est bon pour moi. Je suis tranquille. J'ai une maison où être ces prochaines années, et c'est le plus important. C'est une famille sur laquelle je peux compter. Tu es bien, tu sais où tu vas et tu n'as pas la pression de te demander ce que tu vas faire l'année suivante".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement ePrix de Londres
Pilotes Nelson Piquet Jr.
Équipes China Racing
Type d'article Interview
Tags carrière, contrat, eprix, londres, programme