La chronique de Nelson - En tête à trois courses du but

Dans sa deuxième chronique pour Motorsport.com, Nelson Piquet Jr, leader du championnat de Formule E, évoque également le début de sa campagne en Global Rallycross.

C'est aujourd'hui que je me lance dans la saison 2015 du championnat de Global Rallycross, seulement six jours après que j'ai pris la tête du championnat de Formule E : on peut dire que la semaine a été riche en événements !

Depuis ma dernière chronique, il y a eu deux nouvelles courses de Formule E en Europe, et la bataille pour le titre s'intensifie alors que nous nous approchons de la ligne d'arrivée de la saison 2014-2015.

D'abord, nous sommes allés à Monaco. C'est un endroit spécial pour moi car j'y habitais quand j'étais petit, donc c'est un des endroits que je vois comme une course à domicile. C'est un circuit emblématique et nous étions sur une bonne lancée après la victoire à Long Beach. Monaco est le circuit, cette année, où les dépassements étaient presque impossibles, donc les qualifications étaient cruciales.

Comme je me suis fait bloquer en qualifications, je ne suis parvenu qu'à obtenir la quatrième place, qui a rendu presque impossible la perspective de remporter cette course. Au final, nous avons fini troisième et bien que je voulusse vraiment m'imposer, c'était une bonne sensation de monter sur le podium dans une course si spéciale.

En tête du championnat

Nous nous sommes rendus à Berlin le weekend dernier. J'y ai passé deux jours en plus avant l'événement et c'est une ville incroyable avec énormément d'histoire. J'ai visité le Mur de Berlin et j'ai aussi eu le temps d'aller au zoo. La course nous fait voyager partout dans le monde, mais c'est rare que l'on voie autre chose que l'aéroport, l'hôtel et le circuit, donc c'est agréable de pouvoir visiter ces endroits un peu plus.

Ce qui aurait pu être un très mauvais weekend pour nous dans l'optique du championnat s'est avéré bon. Nous avons rencontré des difficultés en qualifications, c'était vraiment la première fois depuis le tout début de la saison. Nous devons faire en sorte que cela ne se reproduise pas, car dans la lutte pour le titre, nous ne pouvons pas nous permettre de partir 13e.

Cela dit, en tant qu'équipe, nous n'abandonnons jamais et nous avons travaillé très dur pour remonter à l'avant. La disqualification de Lucas di Grassi nous a permis de prendre la tête du championnat avec deux points d'avance, à trois courses de la fin de la saison.

Le résultat final nous aide évidemment au championnat, mais nous étions déjà très compétitifs et nous ne nous sommes pas retrouvés en tête du championnat par accident. Nous serons encore plus forts à Moscou.

Début de saison en Global Rallycross

Avant tout cependant, j'ai le début de saison du Global Rallycross à Fort Lauderdale, Miami. Le Rallycross est dans mon cœur depuis la première fois que j'y ai couru.

Cela fait un peu plus d'un an que j'ai rejoint SH Rallycross et nous sommes de plus en plus forts. Ce sera incroyable de revenir dans la voiture ce weekend. Ces courses sont très différentes de la Formule E mais j'adore courir dans différentes disciplines.

J'ai eu une décision difficile à prendre car la course de Formule E à Moscou est le même weekend que les X Games de GRC. Les X Games sont un événement fantastique et je suis monté sur le podium la saison dernière.

Cette année, c'est un événement hors-championnat, et comme nous sommes dans la lutte pour le titre en Formule E, j'ai dû choisir la Formule E.

Donc quand je serai à Moscou, je penserai vraiment à ces sauts incroyables et à ces batailles qui ont lieu à Austin, au Texas, et je souhaite le meilleur à SH Racing, mais j'essaierai aussi de remporter le tout premier championnat de Formule E.

A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Nelson Piquet Jr.
Équipes China Racing
Type d'article Commentaire
Tags chronique, piquet