La FIA et les écuries discutent du plan de développement de la Formule E

L’avenir technique de la Formule E a été au centre des discussions lors d’une assemblée du Groupe de travail technique qui a eu lieu en début de semaine.

Motorsport.com a appris que les huit manufacturiers nommés se sont rencontrés avec les délégués de la FIA, ainsi que des représentants de Spark, McLaren Electronics et Williams Advanced Engineering. Ce groupe a été instauré en décembre dernier et se réunit tous les trois mois afin de discuter des recommandations faites pour suivre le plan de développement de cinq ans de la série.

Motorsport.com comprend que la FIA a continué à mettre de la pression sur différents sujets de ce nouveau championnat depuis la fin de sa saison 1 en juin dernier. Le Groupe de travail technique œuvre sur des objectifs à court terme qui touchent les aspects techniques du championnat, et les façons d’y parvenir.

Les réunions précédentes ont démontré quelques profondes différences entre ce que la FIA voudrait voir de ce championnat, et ce que les équipes désirent y faire”, a confié un des participants à Motorsport.com.

Les réalités économiques liées à la participation à un véritable championnat du monde de la FIA ont été un gros sujet de conversation. Les discussions étaient bonnes en dépit du fait que la FIA réclame une accélération des développements technologiques. Le fait que les équipementiers automobiles ne s’impliquent pas beaucoup dans ce championnat signifie que les attentes d’à peu près tout le monde ont passablement diminué.”

Des désaccords sur plusieurs sujets

Le mois dernier, Motorsport.com révélait les désaccords qui régnaient en Formule E à propos des modifications devant être apportées aux batteries produites par Williams Advanced Engineering. L’affaire fut résolue, et les courses seront disputées par des monoplaces générant 170kW, mais selon des directives précises désormais inscrites au règlement.

Des balises strictes, inscrites dans les règlements, doivent couvrir la possible hausse des coûts liée à des contraventions aux conditions d’utilisation de la puissance des batteries.

Motorsport.com comprend que la FIA a assoupli sa position face à plusieurs points techniques, y compris celle qui devrait assurer que chaque pilote ne pilote qu’une seule voiture par course avant la fin du plan de cinq ans.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Type d'article Actualités
Tags fia, formule e, électrique