Lotterer a tourné la page après sa victoire perdue à Hong Kong

partages
commentaires
Lotterer a tourné la page après sa victoire perdue à Hong Kong
Par :
22 mars 2019 à 11:02

André Lotterer aurait pu remporter sa première victoire en Formule E à Hong Kong, mais une faute de Sam Bird en a décidé autrement. Depuis, le vétéran allemand a tourné la page.

André Lotterer a mené l'E-Prix de Hong Kong pendant 27 tours et a longtemps résisté à la pression de Sam Bird pour la victoire avant d'être percuté par la Virgin dans l'avant-dernière boucle, subissant une crevaison qui l'a fait rétrograder au dernier rang sous le drapeau à damier.

Lire aussi :

Était-ce malgré tout une belle bataille dans l'ensemble ? "C'en aurait été une bonne si la course s'était finie de façon normale, mais je ne peux pas parler de cette bataille car elle n'a pas été fair-play", répond Lotterer en conférence de presse à la veille de l'E-Prix de Sanya.

"Il a pris un gros risque. Il n'est pas allé à l'intérieur ou ailleurs pour faire un dépassement propre, il m'a percuté par l'arrière. Jusque-là, ça allait, il m'avait touché plusieurs fois par l'arrière sans trop de problèmes. Or, quand on regarde sa course [à Hong Kong] l'an dernier, il avait fait une très belle manœuvre sur JEV [Bird avait gagné, ndlr]."

Andre Lotterer, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19, Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Andre Lotterer, DS TECHEETAH parle à la press

Le pilote DS Techeetah n'est toutefois pas du genre à s'apitoyer sur son sort : "Je passe à autre chose. Je suis rentré chez moi les mains vides, mais ça ne sert à rien de pleurer. Il a essayé de m'appeler, il m'a envoyé des messages pour me présenter ses excuses, mais c'est peut-être plus pour apaiser sa conscience qu'autre chose. Je ne lui ai pas répondu, mais je l'ai vu au déjeuner hier et nous nous sommes serré la main. Je ne vais pas rester amer ; c'est la vie, le sport auto est parfois ainsi."

Voir aussi :

Sam Bird a confirmé qu'il avait "tenté" de parler à Lotterer après la course à Hong Kong, mais : "Il n'était pas intéressé – c'est son problème." Et lorsqu'il lui a été demandé s'il ferait quelque chose différemment maintenant qu'il a eu le temps de réfléchir à sa manœuvre, Bird a simplement répondu : "Non."

Lotterer aborde en tout cas l'E-Prix de Sanya dans des conditions potentiellement plus favorables que certains de ses rivaux tels que Buemi, López, Bird, Sims ou encore Félix da Costa, qui participaient aux 1000 Miles de Sebring le week-end dernier. "J'ai pris la décision de manquer la course de WEC à Sebring pour me concentrer pleinement sur la préparation de cette course, qui est très importante avec un nouveau circuit. J'ai eu le temps de faire le simulateur, et me voilà", conclut-il.

Article suivant
Jani en WEC : "Après Le Mans, j'arrête"

Article précédent

Jani en WEC : "Après Le Mans, j'arrête"

Article suivant

Frustré, Buemi ne perd pas ses espoirs de titre

Frustré, Buemi ne perd pas ses espoirs de titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Sanya
Pilotes Sam Bird , André Lotterer
Équipes Techeetah
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu