Lugano et la Suisse en passe d'organiser un ePrix dès 2016

La volonté d’organiser un ePrix en Suisse, dans la ville de Lugano, prends un peu plus corps avec l’intensification des discussions. L’épreuve pourrait même faire son apparition dès la Saison 2, qui débute le mois prochain à Pékin. 

En début de semaine, une rencontre a eu lieu à Londres entre le maire de Lugano, Marco Borradori, et le promoteur de la Formule E, Alejandro Agag. Il a été convenu de repousser jusqu’au 30 novembre la date butoir qui permettrait à Lugano de s’inscrire au calendrier de la Formule E, maximisant les chances de réunir les fonds nécessaires. 

"Je suis vraiment heureux, car cette prolongation est la confirmation que nous travaillons de manière sérieuse et crédible", se réjouit Borradori. "L’organisateur Alejandro Agag a apprécié ce qui a été fait et maintenant l’objectif final, qui est de signer l’accord avec la Formule E, est très proche."

La course automobile est interdite en Suisse depuis 1955, et l’organisation d’un tel événement serait un fait historique majeur. 

Il y a quelques semaines, Lugano avait dévoilé les plans du circuit qui accueillerait la Formule E. Si tout est prêt pour le 30 novembre, la manche suisse pourrait intégrer le calendrier à la date du 7 mai 2016, ce qui en ferait la huitième des onze manches de la Saison 2. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Type d'article Actualités
Tags agag, borradori, calendrier, eprix, lugano, suisse, électrique