Mercedes autorisé à courir après l'accident de Mortara

Quelques heures après l'accident d'Edoardo Mortara et l'interdiction des voitures à moteur Mercedes de rouler en qualifications, l'enquête s'est achevée et des solutions ont été implémentées pour leur permettre de rouler lors de la seconde course de Diriyah.

Mercedes autorisé à courir après l'accident de Mortara

En fin d'Essais Libres 3, Edoardo Mortara a été victime d'un accident violent. Sa Venturi, alors qu'il venait d'effectuer une simulation de départ sur la grille, a tiré droit sans l'échappatoire, apparemment sans décélérer malgré une pédale des freins activée, jusqu'à un impact brutal contre des Tecpro situés au fond de la voie de secours. Le pilote a été extrait rapidement de sa monoplace, conscient, puis envoyé vers un hôpital pour des examens de précaution.

Lire aussi :

Devant ce souci technique, la direction de course de l'E-Prix de Diriyah a pris la décision d'empêcher les Venturi et les Mercedes, équipées du même moteur électrique, de prendre part à la séance de qualifications le temps de découvrir la cause de l'incident et de trouver comment y remédier.

Dans un communiqué publié à moins d'une heure du départ de la course, Mercedes a indiqué que l'origine de la défaillance avait été décelée et que des solutions suffisamment convaincantes ont été mises en place pour que la FIA laisse les monoplaces propulsées par l'Étoile démarrer l'épreuve.

"Tout d'abord et surtout, nous sommes heureux qu'Edo soit sain et sauf après son accident des EL3", peut-on lire notamment sur Twitter. "Depuis, notre analyse nous a permis de comprendre ce qui s'est passé et de mettre en place des contre-mesures appropriées."

"Le système de freinage des voitures de Formule E est conçu de telle sorte que si les freins avant tombent en panne, le système de freinage arrière est activé comme un dispositif de sûreté intégrée [ou fail-safe]. Dans le cas présent, un paramètre logiciel incorrect a fait que le système de freinage arrière ne s'est pas activé comme prévu et que le dispositif de sûreté intégrée n'a pas fonctionné."

"Nous avons désormais corrigé le problème du logiciel et démontré de manière satisfaisante à la FIA que le problème a été résolu. En conséquence, la FIA autorisera toutes les voitures équipées de moteurs Mercedes à courir ce soir."

Nyck de Vries s'élancera 20e et Stoffel Vandoorne 22e.

partages
commentaires
Frijns en pole à Riyad, Mercedes et Venturi cloués au garage
Article précédent

Frijns en pole à Riyad, Mercedes et Venturi cloués au garage

Article suivant

Bird l'emporte dans le chaos, Lynn évacué à l'hôpital

Bird l'emporte dans le chaos, Lynn évacué à l'hôpital
Charger les commentaires