Mercedes : décision finale pour la Gen3 "dans les prochaines semaines"

Le patron de Mercedes en Formule E, Ian James, a expliqué la décision inattendue du constructeur de retarder la signature de son engagement en vue de la Gen3. Il a déclaré que "la décision finale" devrait avoir lieu dans "les prochaines semaines".

Mercedes : décision finale pour la Gen3 "dans les prochaines semaines"

La semaine dernière, au lendemain de la date limite du 31 mars pour signer la réglementation Gen3, Mercedes annonçait qu’elle retardait son engagement pour la période de 2022-23 à 2025-26. La marque à l’étoile, qui n'en est qu'à sa deuxième année de Formule E en tant qu'écurie d'usine, a publié un communiqué dans lequel elle invoque un besoin de clarté sur "des détails importants concernant la structure du championnat".

Toutefois, ce communiqué soulignait des discussions "largement positives, relatives à des sujets clés tels que la mise en œuvre d'un plafond de coûts" pour le cycle Gen3. Ian James, directeur d’écurie de Mercedes en Formule E, a expliqué ce délai supplémentaire à Motorsport.com. "Actuellement, nous sommes toujours en discussion avec la Formule E et les propriétaires des droits", précise le Britannique. "Nous devons finaliser ces détails avant de pouvoir nous engager, avec l’accord de la direction. En raison de la durée de cet engagement, il est crucial que ces détails soient parfaitement clarifiés."

Lire aussi :

Ces déclarations font suite aux nouvelles régulations financières élaborées par la FIA, qui impliquent qu’un constructeur devra continuer à s’acquitter des 300 000 euros de frais d’inscription et d’homologation chaque saison, et ce même s’il vient à quitter le championnat avant la fin du cycle.

"À juste titre, la FIA a structuré cette réglementation de telle sorte que les équipes s’engagent de manière stable pour la durée de cette génération", ajoute James. "La date butoir du 31 mars n’était pas absolue, ce qui permet à Mercedes et à d’éventuels autres constructeurs de s’engager à une date ultérieure."

En revanche, ces participants ont manqué la réunion du 6 avril du groupe de travail technique de la Formule E, qui permettait d’obtenir un premier accès aux données de la FIA transmises par les fournisseurs de la Gen3 : Spark Racing Technology, Williams Advanced Engineering et Hankook. Mais pour James, cela n’est pas un "point de non retour".

"Pour le moment, je ne suis pas placé pour annoncer si nous sommes plus proches de continuer ou de quitter la Formule E", déclare le directeur d’écurie. "Il est essentiel que nous continuions à travailler et à apporter de la lumière sur les zones d’ombre du règlement, et ensuite nous espérons pouvoir faire avancer les choses dans la bonne direction. Cela dit, cette situation ne peut pas durer des semaines ou des mois. Dans les prochaines semaines, nous devrons annoncer notre décision finale."

Face à cette situation, James s’est permis de plaisanter sur le fait que Nick Chester, directeur technique de l’écurie et anciennement membre de Renault F1 Team, "aimerait probablement me donner un coup de pied en ce moment" pour avoir manqué la réunion du 6 avril. Mais le Britannique se montre tout de même rassurant. "Je ne pense pas que nous soyons dans une position, ou que nous nous mettrons dans une position où [le retard] va causer de réels problèmes si nous décidions de nous engager et de rester."

James a également annoncé que le choix de prendre du retard était aussi lié au calendrier de l’écurie, avec l’E-Prix de Rome qui se tiendra ce week-end. Selon le directeur d’écurie, il est plus judicieux de prendre son temps dans les décisions afin d’assurer la viabilité du championnat. "Il serait très dommageable pour la Formule E que deux ou trois constructeurs s'engagent maintenant, pour ensuite se retirer dans un an ou deux." Selon James, le projet de Mercedes de renforcer sa présence à Brackley pour la saison prochaine tout en affinant sa configuration actuelle à cinq emplacements est "toujours la bonne chose à faire".

partages
commentaires

Related video

Jaguar maintient son engagement en Formule E pour la Gen3
Article précédent

Jaguar maintient son engagement en Formule E pour la Gen3

Article suivant

La FIA donne des recommandations après l'accident de Mortara

La FIA donne des recommandations après l'accident de Mortara
Charger les commentaires