Mercedes entrouvre la porte de son maintien en Formule E

Mercedes ne confirme toujours pas la prolongation de son engagement en Formule E mais a signé une option qui donne un signal positif.

Mercedes entrouvre la porte de son maintien en Formule E

Mercedes a signé une option avec la FIA, qui lui permet de débuter le développement d'une monoplace répondant à la future réglementation Gen3 même si son engagement n'est pas encore entériné. Le constructeur allemand a révélé en avril dernier qu'il cherchait à obtenir une "clarification" concernant des "détails importants au sujet de la structure du championnat", l'incitant à reporter la formalisation de son engagement dans le prochain cycle.

Des discussions entre Mercedes et les dirigeants de la Formule E devaient se tenir pour convaincre le conseil d'administration de la marque. Parmi les points discutés figurent notamment les frais d'engagement et d'homologation de 300 000 € que devrait régler chaque année un constructeur s'il venait à quitter le championnat prématurément. 

Lire aussi :

Le fait que Mercedes reporte sa décision l'a empêché d'accéder aux données FIA des fournisseurs impliqués pour la future Gen3, à savoir Spark Racing Technologie pour le châssis, Williams Advanced Engineering pour les batteries et Hankook pour les pneumatiques. Cependant, Mercedes a désormais signé une option et un accord avec la FIA, qui va lui permettre d'entamer son travail de développement. 

"Nous avons signé notre option de constructeur pour la Gen3, ce qui signifie que nous pouvons commencer l'important travail de développement en participant aux réunions entre la FIA, le détenteur des droits commerciaux et les constructeurs", confirme Mercedes dans un communiqué adressé à Motorsport.com, avant de préciser qu'il n'y a toutefois "pas encore de confirmation officielle d'engagement" et que le groupe "continuera d'évaluer la manière dont la Formule E peut contribuer au mieux à la stratégie globale de Mercedes-EQ et, plus largement, de Mercedes-Benz"

Mercedes avait recouru à un processus similaire en prenant une option en octobre 2016 pour préparer son arrivée en Formule E, qui s'est concrétisée lors de la saison 2019-2020. Cette option est également détenue par McLaren Racing, qui envisage de s'impliquer à terme dans la discipline tout électrique. 

À ce jour, les constructeurs officiellement et définitivement engagés pour le cycle prochain sont Mahindra, DS Automobiles, Porsche, Nissan, NIO et Jaguar. La Formule E perdra en revanche Audi et BMW, qui vont réorienter leurs programmes sportifs respectifs. D'après nos informations, une nouvelle équipe serait en discussion pour rejoindre le championnat. 

Avec Matt Kew

partages
commentaires
Di Grassi : "C'est la pire demi-saison de ma carrière"

Article précédent

Di Grassi : "C'est la pire demi-saison de ma carrière"

Article suivant

Porsche : "Lotterer veut un peu trop cette première victoire"

Porsche : "Lotterer veut un peu trop cette première victoire"
Charger les commentaires