Mode attaque : Di Grassi admet sa double erreur

partages
commentaires
Mode attaque : Di Grassi admet sa double erreur
Par :
27 mars 2019 à 15:46

Lucas di Grassi reconnaît sa responsabilité après avoir échoué par deux fois à activer le mode attaque lors de l'E-Prix de Sanya.

Le mode attaque est une nouveauté en cette saison 2018-19 de Formule E, permettant au pilote de disposer de 225 kW de puissance (au lieu de 200 kW) lorsqu'il l'active en course. Pour ce faire, il doit passer sur trois capteurs indiqués par des marquages au sol.

Lire aussi :

La zone d'activation se trouvait à l'extérieur du virage 3 sur le circuit de Sanya, et par deux fois, Lucas di Grassi a tenté sans succès de l'activer, perdant de précieuses secondes au passage.

"J'ai commis une erreur, c'est ma faute", reconnaît le pilote Audi Sport Abt pour Motorsport.com. "Une fois j'allais trop vite et je ne suis pas parvenu à tourner suffisamment, et l'autre fois j'allais trop lentement et je ne suis pas parvenu à rouler sur le troisième [capteur] car j'étais trop à l'intérieur. Donc une fois j'étais à l'extérieur, une fois j'étais à l'intérieur."

"J'attaquais trop pour activer l'attack mode et j'ai perdu beaucoup de temps. Mais ça peut arriver à n'importe qui lors de n'importe quelle course. C'est très équitable, car c'est pareil pour tout le monde."

Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05

Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler sur la grille

Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler sur la grille

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Un niveau de performance satisfaisant

Cela n'a pas empêché di Grassi de réaliser une performance solide avec un dépassement sur Robin Frijns pour la sixième place et le troisième meilleur tour en course, même si l'épreuve s'est achevée pour lui dans un carambolage avec le Néerlandais et la Nissan de Sébastien Buemi.

Lire aussi :

"Même en perdant beaucoup de temps, j'ai pu rattraper les gars devant relativement vite. Notre niveau de performance général était bien meilleur qu'à Hong Kong, par exemple. Mais nous repartons avec zéro point. C'est frustrant quand on a une bonne voiture."

"J'avais le sentiment de pouvoir finir sixième facilement en partant dixième – et avec des qualifications légèrement meilleures, troisième ou quatrième, voire me battre contre Vergne pour la victoire", assure un di Grassi confiant, qui n'est qu'à dix points du leader du championnat malgré ce revers.

Article suivant
Günther remplace Nasr pour l'E-Prix de Rome

Article précédent

Günther remplace Nasr pour l'E-Prix de Rome

Article suivant

Piquet Jr quitte Jaguar et la Formule E !

Piquet Jr quitte Jaguar et la Formule E !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Sanya
Pilotes Lucas di Grassi
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu