Mortara déplore une "erreur stupide" qui lui coûte la victoire

Edoardo Mortara a failli remporter l'une des victoires les plus étonnantes de l'Histoire de la Formule E, qui n'est déjà pas avare de surprises en temps normal, mais un tête-à-queue en fin de course lui a coûté ce succès.

Mortara déplore une "erreur stupide" qui lui coûte la victoire
Edoardo Mortara, Venturi Formula E, devant Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Edoardo Mortara, Venturi Formula E
Edoardo Mortara, Venturi Formula E
Edoardo Mortara, Venturi Formula E, devant Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Edoardo Mortara, Venturi Formula E
Edoardo Mortara, Venturi Formula E
Podium : le troisième, Edoardo Mortara, Venturi Formula E
Edoardo Mortara, Venturi Formula E, devant Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler

Personne ne s'attendait à voir l'écurie Venturi, qui n'a signé que deux podiums dans son Histoire en Formule E, jouer la victoire à l'E-Prix de Hong Kong, encore moins avec le débutant Edoardo Mortara.

Et pourtant, le sextuple vainqueur à Macao (deux fois en F3, quatre fois en GT) a fait sensation en se qualifiant à la deuxième place ce dimanche avant de s'emparer de la tête de la course dès le premier virage lorsque le poleman Felix Rosenqvist est parti en tête-à-queue. Une première place qu'il a conservée tout au long de l'épreuve sans jamais être réellement menacé... jusqu'à sa propre faute au virage 2, à moins de trois tours du but.

"J'imagine qu'à un moment, j'en ai trop voulu et j'ai commis une erreur stupide, parfois il faut l'admettre", reconnaît Mortara. "J'ai sûrement eu un trop-plein de confiance, j'aurais dû me contenter d'aller chercher la victoire. Parfois, de petites erreurs peuvent avoir de grandes conséquences ; en l'occurrence, c'est le cas. C'est difficile de trouver les mots. C'est dur à avaler."

Mortara a tout de même franchi la ligne en troisième place, héritant de la deuxième lorsque Daniel Abt a été disqualifié. Un résultat presque inespéré pour Venturi, qui a connu de nombreux problèmes de fiabilité lors des essais officiels de pré-saison en raison de boîtes de vitesses défectueuses. Pourtant, la performance est clairement présente.

"Nous avions le rythme, nous avons géré la course du début à la fin", ajoute Mortara, qui a impressionné par sa gestion d'énergie, compte tenu de son manque d'expérience dans la discipline. "J'ai sous-consommé pendant quasiment toute la course pour maintenir l'écart avec Daniel et je choisissais quand attaquer."

"Je ne veux pas avoir l'air trop arrogant, nous sommes face à des rivaux très durs. Mais le package entier marchait incroyablement bien et c'était très facile pour moi d'atteindre mes objectifs énergétiques. J'espère que lors de la prochaine course, je ferai plus attention dans les derniers tours comme ça."

L'augure d'une belle saison ?

L'écurie monégasque, qui vient de s'allier à Mercedes, va-t-elle parvenir à conserver ce niveau de performance ? Mortara et Venturi sont quatrièmes des deux championnats, également grâce à une bonne performance lors de la première manche hongkongaise, et ont bien l'intention de continuer sur cette lancée.

"Nous avons montré que nous avions une voiture incroyable et une vitesse incroyable, surtout pendant la course. Les autres ne s'y attendaient peut-être pas, et nous avons montré à tout le monde qu'ils pouvaient s'attendre à une écurie Venturi forte cette année", conclut Mortara.

 
partages
commentaires

Audi ne fera pas appel de la disqualification d'Abt

Buemi et Renault e.dams ont vécu un "cauchemar"