Nico Müller : "On a encore de la marge"

partages
commentaires
Nico Müller :
Par :
, Motorsport.com Switzerland
14 janv. 2019 à 15:57

Alors que l'équipe Audi Sport ABT connaît un début de saison difficile, Nico Müller a rassuré son employeur en battant le record du circuit de Marrakech lors des rookies tests. Un signe encourageant, comme l'explique le pilote suisse à Motorsport.com.

Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler
Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler
Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler
Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler
Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler
Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler
Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler
Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler

Alors que l'équipe officielle Audi Sport Team Abt a connu une nouvelle course difficile lors de l'ePrix de Marrakech, le natif de Thoune redonnait du baume au cœur du constructeur allemand le lendemain, lors des rookie tests.

Déjà le plus rapide de la séance du matin, Nico Müller récidivait l'après-midi avec un chrono de 1'17''074 qui lui permettait de battre le record du tour du Circuit Moulay El Hassan. On se rappelle que, il y a un an, il avait déjà battu le record de la piste lors des rookie tests sur ce même circuit, pour ses premiers tours en Formule E.

Lire aussi:

"Nous avons un gros programme de tests pour préparer les prochaines courses, et nous avons fait une grosse partie de cela déjà le matin", a expliqué Nico Müller à Motorsport.com à l'issue de la journée. "Nous avons un peu travaillé sur les longs runs et aussi sur les tours secs, et cela a assez bien fonctionné."

On sait que nous avons une bonne voiture qui est compétitive, mais il faut vraiment essayer de mettre tout ensemble pour essayer d'avoir aussi les résultats qui suivent.

Nico Müller

"On a encore de la marge, c'est clair. On a beaucoup à travailler après ces deux week-ends de la saison qui n'ont pas été top. On sait que nous avons une bonne voiture qui est compétitive, mais il faut vraiment essayer de mettre tout ensemble pour essayer d'avoir aussi les résultats qui suivent. On essaie d'apprendre de plus en plus sur notre package, et nous serons bien préparés pour la suite de la saison".

Pilote de réserve et de développement en Formule E du constructeur allemand – qu'il représente par ailleurs en DTM depuis 2014 -, Nico Müller a suivi les performances des pilotes officiels, Lucas di Grassi et Daniel Abt, qui n'ont pu faire mieux que 7e et 10e au Maroc. Des résultats qui interrogent alors que les pilotes de l'équipe Virgin Racing, qui utilisent le même groupe motopropulseur de chez Audi, avec des résultats bien meilleurs puisque Robin Frijns et Sam Bird se sont classés deuxième et troisième en course à Marrakech, Bird ayant signé la pole position lors des qualifications.

Lire aussi:

Des écarts de performances que relativise Nico Müller. "Je ne crois même pas qu'ils étaient beaucoup plus rapides en course", estime le pilote suisse. "Si on regarde la première moitié de la course, Lucas [di Grassi] était dans le coup pour lutter pour le podium. On a peut-être pas eu beaucoup de chance avec la stratégie : il a essayé de sauver son dernier Attack Mode pour la fin de la course mais il y a eu le safety-car, qui l'a empêché d'en profiter, les autres ayant déjà utilisé leur deuxième [Attack Mode] et l'avaient dépassé avant. Sans cela, il aura pu peut-être lutter pour la victoire, on ne sait jamais."

"Mais ce qui est clair, c'est qu'en Formule E il faut tout mettre ensemble pour décrocher un podium, et nous n'avons pas réussi à faire cela lors des deux premiers week-ends. Il faut améliorer cela pour le futur. Il faut dire que les autres constructeurs ont aussi beaucoup amélioré par rapport à l'année passée, on a pu voir que des équipes comme Teecheetah, Jaguar ou Mahindra étaient très compétitifs. C'est vraiment une bagarre extrêmement serrée et un championnat très compétitif."

Bientôt titulaire en course ?

Reste que, dans le contexte actuel chez Audi, les performances de Nico Müller ont fait parler. Pourrait-elle valoir au pilote suisse, déjà très actif lors des tests en Arabie Saoudite en décembre, d'effectuer ses débuts en course prochainement, en remplacement de l'un des deux titulaires, et de combiner un double programme DTM/Formule E cette saison ?

"On verra bien", poursuit-il. "Cela serait top. J'adore le DTM, avec surtout le nouveau moteur, c'est une belle voiture. On aura une belle année dans ce championnat. Et la Formule E est un championnat très compétitif, la voiture me plaît beaucoup au point de vue pilotage. On verra bien".

"Je suis très content qu'Audi me donne cette confiance. J'essaie de faire de mon mieux pour rendre cette confiance. Je suis content d'être ici."

Propos recueillis par Benjamin Vinel.

 
Article suivant
Verstappen avec les commissaires, "une bonne chose" selon McNish

Article précédent

Verstappen avec les commissaires, "une bonne chose" selon McNish

Article suivant

Malgré les licenciements, Jaguar confirme son avenir en Formule E

Malgré les licenciements, Jaguar confirme son avenir en Formule E
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement Rookie Test
Catégorie Essais
Pilotes Nico Müller
Équipes Audi Sport Team Abt
Auteur Emmanuel Rolland
Tags formule e , suisse