Nato savoure sa victoire mais se prépare à "faire des choix"

Après plusieurs tentatives infructueuses, Norman Nato a remporté son premier E-Prix de Formule E, à Berlin. Si le bonheur de la victoire prédomine, le Français pense également à son avenir au sein de la discipline électrique.

Nato savoure sa victoire mais se prépare à "faire des choix"

La première saison de Norman Nato en Formule E se conclut sur une excellente note. Le pilote français a dominé la deuxième course de l'E-Prix de Berlin, qui a couronné Nyck de Vries et Mercedes, et a franchi la ligne d'arrivée en vainqueur, signant en même temps son premier podium et son premier succès dans le championnat de monoplaces électriques.

Lire aussi :

Le Français avait pourtant terminé dans le top 3 à deux autres reprises cette saison, à Rome et à Valence. Mais une surconsommation d'énergie avait entraîné une disqualification dans la capitale italienne, tandis qu'un contact avec Alex Lynn et une pénalité de cinq secondes appliquée après l'arrivée l'avait vu perdre le podium en Espagne.

Le pilote Venturi est donc particulièrement heureux de pouvoir enfin monter sur le podium sans être inquiété par la direction de course, et sur la plus haute marche qui plus est. "C'est incroyable, j'ai du mal à y croire, virtuellement ça aurait pu être mon troisième podium, au final c'est le premier", commente Nato.

"J'attendais vraiment ce moment, de concrétiser. La course que l'on fait est quasiment parfaite, le rythme était incroyable, je demandais à tous les tours si on était juste en énergie, j'avais du mal à y croire, mais aujourd'hui on a tout mis ensemble, l'expérience que l'on a engrangé toute l'année paye, c'est un top résultat pour moi et pour l'équipe."

Mais la première victoire de Nato dans le championnat électrique pourrait finalement être la dernière, en raison du double programme Formule E et WEC que s'est imposé le Français cette année. Les courses se sont enchaînées pour lui, et il a même été dans l'obligation de faire une croix sur la Journée Test des 24 Heures du Mans, qui s'est tenue le même jour que la deuxième course de l'E-Prix de Berlin. Par conséquent, Nato estime qu'un choix doit être fait pour l'an prochain.

"L'Endurance c'est quelque chose de très important pour moi, la Formule E aussi, mais il va falloir faire des choix", explique-t-il. "J'ai 29 ans, il faut mettre le pour et le contre sur la table. Ce sont des bons problèmes. C'est une réflexion que je dois prendre avec mon entourage, au calme, et penser à ce qui est le mieux pour mon futur. Aujourd'hui rien n'est décidé. Je vais savourer la victoire, je vais dès ce soir au Mans pour les 24H, c'est une course très importante pour moi. Après ça, il y aura un break et c'est là que ça se décidera."

partages
commentaires
Championnat - Nyck de Vries et Mercedes irrésistibles
Article précédent

Championnat - Nyck de Vries et Mercedes irrésistibles

Article suivant

Mercedes officialise son retrait de la Formule E fin 2022

Mercedes officialise son retrait de la Formule E fin 2022
Charger les commentaires