Pascal Derron: "Zurich a dépassé les attentes de nous tous!"

partages
commentaires
Pascal Derron:
15 juin 2018 à 12:09

Grand succès de public, on parle de 160 mille personnes, et parmi les pilotes pour le premier rendez-vous motorisé en Suisse après la tragédie du Mans de 1955 qui avait fait commencer un jeûne de 64 ans…

Jean-Eric Vergne, Techeetah
Mitch Evans, Jaguar Racing
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Alex Lynn, DS Virgin Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Alex Lynn, DS Virgin Racing
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, remporte l'E-Prix de Zurich, devant Sam Bird, DS Virgin Racing, et Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, remporte l'E-Prix de Zurich

Le pilote d'Aigle SSébastien Buemi s'est présenté avec un casque encore plus suisse que d'habitude et l'a défini comme "un rêve qui semblait irréalisable" ; le Genevois Edoardo Mortara a défini la possibilité de courir en terre helvétique comme "quelque chose de merveilleux" et l'Allemand Nick Heidfeld, résidant dans le pays depuis des années, a bénéficié de l'excellent service ferroviaire offert pour arriver sur la piste.

 

Trois exemples d'enthousiasme d'autant de protagonistes du Championnat FIA de Formule E, ce qui montre que l'ePrix de Zurich de dimanche dernier a été un triomphe qui a vu impliquées, entre autres, des stars des sports moteurs comme Emerson Fittipaldi, Mark Webber et Peter Sauber, et de la mode comme la "panthère noire" Naomi Campbell.

"C'a été un moment historique", a déclaré le Président de la FIA, Jean Todt, à Motorsport.com, présent lui aussi dans la ville de la Suisse allemande. "Avoir porté dans ce lieu la Formule E est fascinant et gratifiant pour ceux qui ont réussi à participer".

Euphorie à part, les critiques des résidents pour les difficultés logistiques évidentes et les vibrations provoquées par les monoplaces ne sont pas manquées.

"Comme pour toute compétition citoyenne, même pour la nôtre il y a eu des voix contre", a admis le responsable de l'organisme promoteur Pascal Derron.

"Pour ça nous avions essayé d'impliquer les résidents les plus proches de l'aire intéressée par une invitation personnelle qui prévoyait entre autres une promenade en pit-lane le samedi".

"Sincèrement on attendait 200 personnes et par contre en sont arrivées plus de 1400, souvent des familles avec des enfants. Pour ça, en vue de la préparation de l'édition du 9 juin 2019 les habitants du lieu deviendront encore plus importants", a souligné le PDG de la Swiss E-Prix Operations AG avant de reconnaître que l'évènement a bien dépassé toute attente même en ce qui concerne l'afflux dans l'eVillage. 

 

Enfin, des mots de gratitude et satisfaction sont arrivés de la part de la mairesse de Zurich, Corinne Mauch, qui a mis l'accent sur l'utilité de la manifestation pour mettre en lumière les bénéfices de la mobilité électrique dans les grands centres.  

Alex Kalinauckas/Andrew van de Burgt

Article suivant
Pénalités : Buemi plus nuancé que Vergne

Article précédent

Pénalités : Buemi plus nuancé que Vergne

Article suivant

L'avenir de Buemi chez e.dams n'est pas (encore) certain

L'avenir de Buemi chez e.dams n'est pas (encore) certain
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Zurich
Lieu Streets of Zurich
Type d'article Analyse