Les pilotes redoutent un E-Prix de Londres sans dépassements

Certains acteurs de la Formule E estiment que les dépassements seront "presque impossibles" sur le nouveau circuit de Londres, théâtre des 12e et 13e manches de la saison.

Les pilotes redoutent un E-Prix de Londres sans dépassements

Disputé entre 2015 et 2016, l'E-Prix de Londres est réintégré au calendrier de la Formule E cette saison avec un tout nouveau tracé. Le circuit de Battersea Park a été remplacé par le circuit d'ExCeL London qui passe en partie par le centre d'exposition éponyme, une première dans l'Histoire de la discipline électrique.

Et après que les premières simulations ont révélé que les deux courses de Londres s'apparenteraient à des sprints, la FIA a pris la décision d'abaisser à 48 kWh le total d'énergie accordé afin de diversifier les stratégies. Mais selon les pilotes de Formule E, cette décision ne va pas empêcher les courses de virer à la procession.

Outre la réduction d'énergie, pas assez grande selon António Félix da Costa, le tracé d'ExCeL London est aussi pointé du doigt par le Portugais. Très lent en raison de ses nombreuses épingles et chicanes, il ne devrait pas favoriser les dépassements. "Je pense que ce n'est pas ce dont nous avons besoin pour la course", a expliqué le Champion du monde en titre à Motorsport.com"[Il sera] très difficile de doubler et en plus de cela, il n'y aura pas beaucoup de gestion de l'énergie. Je ne suis pas là pour dire ce que la FIA doit ou ne doit pas faire, mais la réduction aurait pu être plus importante."

Lire aussi :

Présenté en mars 2019, le circuit d'ExCeL London a pourtant été modifié avant sa première mise en service. Les deux premiers virages ont été rendus moins rapides, la série d'épingles du deuxième secteur a été redessinée et la majeure partie du troisième secteur a été modifiée. Mais selon les pilotes, une troisième version doit voir le jour pour la prochaine saison.

Jean-Éric Vergne, qui avait notamment fustigé le circuit "en décomposition" de l'E-Prix de Puebla, n'a pas eu de mots tendres envers le tracé londonien. Selon le double champion de la discipline, il est "beaucoup trop étroit pour la Formule E, donc il pourrait être très difficile de doubler. Le tracé doit changer pour que nous ayons plus de possibilités de dépassement. Pour l'heure, il va être presque impossible de doubler."

Sam Bird, actuel leader du classement, a ajouté : "Même en économisant beaucoup d'énergie, je ne pense pas que le circuit offre beaucoup d'opportunités de dépassement. Nous devons faire quelques modifications pour les années à venir afin d'augmenter les chances de dépassement. Pour l'instant, il est difficile de voir où vous pouvez potentiellement dépasser sur le sec."

partages
commentaires
Alex Lynn s'empare de la première pole à Londres

Article précédent

Alex Lynn s'empare de la première pole à Londres

Article suivant

Jake Dennis triomphe à domicile, Sam Bird perd gros

Jake Dennis triomphe à domicile, Sam Bird perd gros
Charger les commentaires