Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
35 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
63 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
76 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
98 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
112 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
126 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
141 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
175 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
190 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
210 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
225 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
226 jours

Piquet et Vergne en désaccord sur leur crash

partages
commentaires
Piquet et Vergne en désaccord sur leur crash
Par :
17 févr. 2019 à 11:13

Nelson Piquet Jr et Jean-Éric Vergne n'ont pas la même interprétation de l'accident qui a provoqué un long drapeau rouge à l'E-Prix de Mexico.

Jean-Éric Vergne et Nelson Piquet Jr étaient à la lutte pour la huitième place au troisième tour de course lorsque le Brésilien a lancé une attaque par l'intérieur dans la seconde chicane. Son rival a toutefois fermé la porte et freiné plus tôt, ce qui a engendré une collision dans laquelle la Jaguar a décollé sur la DS Techeetah et a heurté la BMW d'Alexander Sims avant de finalement s'immobiliser.

Lire aussi :

"JEV avait l'air d'économiser déjà beaucoup d'énergie à ce stade de la course", estime Piquet pour Motorsport.com. "J'ai même cru qu'il avait un problème, donc j'ai pris l'intérieur, il a commencé à fermer la porte et j'étais vraiment prêt à m'engager dans ce virage, à freiner à l'intérieur et à doubler. Mais il a ralenti très tôt à cet endroit. Quand c'est arrivé, j'étais certain qu'il avait fermé la porte beaucoup trop tôt."

"Mais j'ai regardé la vidéo, et je ne vais pas rejeter la faute sur lui à 100%. Certes, c'était agressif, j'étais en train de lancer ma manœuvre, mais quand un pilote commence à défendre, on s'attend à ce qu'il freine tard, pas à ce qu'il freine au même endroit que s'il était en train de gérer l'énergie. Cela m'a donc clairement pris par surprise. Il fermait la porte, j'ai cru qu'il allait freiner plus tard et il a freiné bien trop tôt. Quand je l'ai percuté, j'étais encore en train d'accélérer, en gros."

Nelson Piquet Jr., Panasonic Jaguar Racing
Jean-Eric Vergne, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19

Quant à Vergne, il juge à notre micro ne pas avoir freiné trop tôt : "J'ai fermé la porte et j'ai gardé ma trajectoire. Je n'ai rien fait de mal, j'ai freiné au même endroit que d'habitude et il a juste décollé sur moi. Je ne sais pas ce qu'il a pensé – peut-être qu'il n'a pas vu le virage parce qu'il était complètement à l'intérieur. Il a extrêmement mal jugé le freinage. Je ne veux pas critiquer Nelson, je suis juste content qu'il aille bien, car c'était un gros crash. Mais c'était évitable."

Lire aussi :

La carrosserie de la DS E-Tense FE 19 était endommagée au niveau du côté droit, mais Techeetah est parvenu à effectuer les réparations nécessaires lors de l'interruption consécutive à l'accident, qui a duré près d'une demi-heure.

"Les mécaniciens ont fait un excellent travail pour réparer la voiture à temps", se félicite Vergne. "Ensuite, c'était vraiment positif, je me suis bien amusé. La voiture ne pointait pas toujours dans la bonne direction mais elle restait conduisible, et c'était bien de se battre contre tous les autres et de devoir attaquer à la limite."

Le Français a ensuite occupé la dixième place pendant un long moment avant d'être envoyé en tête-à-queue par un accrochage avec l'autre pilote Jaguar, Mitch Evans. Ce dernier n'a pas pénalisé, au grand dam de Vergne, qui a tweeté hier soir : "Ce que j'ai appris de la course d'aujourd'hui : on peut dépasser sous Full Course Yellow, on peut percuter et envoyer un autre pilote en tête-à-queue sans être pénalisé, et on peut aussi décoller. Je crois que l'heure du changement est arrivée." Ce tweet a ensuite été supprimé par celui qui occupe désormais la huitième place du championnat.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas et Tom Errington

Jean-Eric Vergne, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19 devant Mitch Evans, Panasonic Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3

Article suivant
Championnat - D'Ambrosio reprend l'avantage

Article précédent

Championnat - D'Ambrosio reprend l'avantage

Article suivant

Nasr sera absent à l'E-Prix de Rome

Nasr sera absent à l'E-Prix de Rome
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Mexico
Pilotes Jean-Éric Vergne , Nelson Piquet Jr.
Auteur Benjamin Vinel