Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
35 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
49 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
64 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
98 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
113 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
133 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
148 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
149 jours

Podium et abandon pour Buemi et Mortara à Berne

partages
commentaires
Podium et abandon pour Buemi et Mortara à Berne
Par :
Traduit par: Emmanuel Rolland, Motorsport.com Switzerland
23 juin 2019 à 11:00

Sébastien Buemi et Edoardo Mortara ont respectivement connu la joie et la satisfaction ce week-end à Berne : alors que le Vaudois a décroché son deuxième podium de la saison, la course s'est terminée pour le Genevois après quelques tours seulement suite à une collision.

Pour Sébastien Buemi et Edoardo Mortara, l'E-Prix de Suisse à Rues de Berne devait être le point culminant d'une saison jusqu'alors assez contrastée. Alors que Mortara a fêté sa première victoire en Formule E à Hong Kong en mars, mais qu'il n'a plus marqué de points dans toutes les courses depuis, Buemi est arrivé à Berne avec un certain optimisme après son premier podium de la saison à Berlin.

"Nous avons eu plusieurs fois le rythme pour terminer en tête", expliquait Buemi avant la course. "Mais, pour plusieurs raisons, nous n'avons jamais réussi à traduire notre performance en résultats."

C'est pourtant exactement ce qu'allait faire ce dernier pour sa course à domicile. La début de journée n'avait pourtant pas si bien débutée. Bien que les temps par secteurs montraient que le pilote Nissan avait la vitesse pour aller chercher une place dans le peloton de tête, ni dans la première ni dans la deuxième séance d'essais, il n'a réussi un tour sans faute. Les 20e et 18e places lors des deux séances libres laissaient donc perplexes. 

Lire aussi:

Mais en qualifications, tout s'est mis dans le bon ordre pour la première fois et, après la quatrième place en phase de poules, il a même pu améliorer d'une position lors de la séance de Super Pole, ce qui lui a permis d'aborder la course depuis la deuxième ligne sur la grille. "Bien sûr, on n'est jamais satisfait à moins d'avoir la pole position", explique-t-il. "Mais je suis heureux de prendre la troisième place."

Pour son compatriote Edoardo Mortara, en revanche, les qualifications ont été plutôt décevantes après un début de journée encourageant. Huitième et dixième lors des essais libres, le Genevois espérait prendre le départ au milieu du peloton de tête, mais à l'issue des qualifications, il a dû se contenter de la 18ème place sur la grille, soit quatre places derrière son coéquipier Felipe Massa.

Peu de temps après le départ, Wehrlein et Günther se sont heurtés l'un à l'autre lors d'une collision massive en arrivant la chicane étroite et ont bloqué la piste, le pilote genevois était l'un des pilotes qui pouvaient éviter les voitures immobilisées en passant par l'échappatoire. Le pilote Venturi se retrouvait soudainement septième au classement, juste devant Lucas di Grassi dans l'Audi. Mais "Edo" ne pouvait bénéficier de cet incident, la direction de course décidant de donner le nouveau départ de la course en reprenant les positions initiales de la grille de départ, le peloton des pilotes n'ayant pas franchi la ligne et bouclé un tour au moment de l'interruption.

Sébastien Buemi, Nissan e.Dams, Nissan IMO1

Sébastien Buemi, Nissan e.Dams, Nissan IMO1

Foto: Sam Bloxham / LAT Images

Buemi, pour sa part, n'a échappé que de justesse qu'à la collision. Le Vaudois avait conservé sa troisième place au départ et a même pu se hisser aux côtés de Mitch Evans. Mais en arrivant à la chicane, il a dû lever le pied et a été légèrement touché par Wehrlein - mais sans aucune autre conséquence.

A la relance, Buemi n'a pas pu suivre le rythme de Vergne et de Evans, qui étaient devant lui, mais il a su contenir son rival Pascal Wehrlein.

Le "problème Wehrlein" s'est résolu peu après, lorsque l'Allemand a dû abandonner en raison d'un problème technique au onzième tour. Mais la vie n'a pas forcément été plus facile pour le Suisse par la suite, car soudain, Sam Bird et André Lotterer, qui avait doublé le Britannique, étaient littéralement dans sa boîte de vitesses.

Quand le quatuor de tête s'est resserré de plus en plus peu avant la fin de la course, alors que la pluie commençait à tomber, tout le monde a su garder ses nerfs pour qu'il n'y ait plus de changements au classement et Buemi a franchi la ligne d'arrivée en troisième position.

Après la deuxième place à Berlin, c'était une deuxième place sur le podium consécutive pour le Suisse. "C'était un grand jour pour moi", s'est-il réjoui après la course. "Je ne voulais pas prendre de risques inutiles parce qu'il est incroyablement difficile de doubler ici. C'est pourquoi il était important pour moi de terminer sur le podium. Cette troisième place ressemble presque à une victoire !"

Pour Mortara, par contre, la course était terminée après seulement cinq tours. Le Genevois, qui a souffert de problèmes de freins toute la journée, est entré en collision avec Alexander Sims et sa BMW et a dû ensuite rentrer au stand. "Je n'ai rien pu faire pour éviter la collision ", a-t-il expliqué après la course. "Nous devons vérifier si c'était le même problème que le matin. Je dois dire que je suis plutôt déçu et frustré." 

Formule E en Berne:

Pour les deux Suisses, il s'agissait de la dernière course à domicile dans l'état actuel des choses. La question de savoir si la Formule E retrouvera la Suisse à l'avenir après la fin de cette saison est actuellement en suspens.

"Ce serait bien sûr dommage qu'il n'y ait plus de courses en Suisse", a déclaré. "Après tout, nous avons aussi d'importants sponsors suisses qui sont fortement impliqués dans la Formule E. Nous attendons avec impatience une nouvelle épreuve de Formule E", a déclaré Buemi. "Mais si ce n'est pas le cas, je ferai avec, parce qu'il y a quelques années, je n'aurais jamais osé rêver de courir en Suisse, et maintenant nous avons eu deux courses d'affilée".

"Il ne faut pas oublier qu'une course en Suisse n'est pas une évidence", reconnaît Edoardo Mortara. "Les gens sous-estiment parfois ça".

Article suivant
La piste de Berne vandalisée par des manfestants

Article précédent

La piste de Berne vandalisée par des manfestants

Article suivant

Diaporama : les suisses Buemi et Mortara dans le E-Prix de Berne en Formule E

Diaporama : les suisses Buemi et Mortara dans le E-Prix de Berne en Formule E
Charger les commentaires