Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire
Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Par :

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Beaucoup ont été très prompts à diriger beaucoup de colère contre Lucas di Grassi et Audi lorsque le Brésilien a émergé en tête de la courte pitlane à l'E-Prix de Londres dimanche dernier. Mais, d'un point de vue règlementaire, l'équipe a donné un sacré cours de stratégie. Ou du moins en théorie car ce n'est qu'un petit blocage des freins sur la surface glissante qui a permis au reste du plateau et à la discipline d'esquiver les balles.

Cette manœuvre permettant au champion 2016-17 de gagner sept places et de dépasser la Mercedes du poleman Stoffel Vandoorne a été créée à Berlin la saison dernière, lorsque les deux voitures de Mahindra Racing ont gagné des places en se dirigeant vers les stands pendant une période de drapeau jaune sur tout le circuit. Bien que la FIA ait comblé cette lacune, l'amendement au règlement ne s'appliquait qu'à ces conditions particulières, et non lors de l'intervention de la voiture de sécurité. Cela signifie que di Grassi était "libre de rentrer au stand à condition qu'il s'arrête devant son garage", selon le règlement sportif.

partages
commentaires

Lucas di Grassi rejoint Abt pour la fin de saison de DTM

Les deux dernières manches de la saison de DTM verront les débuts de Lucas di Grassi, dont l'inscription est un cadeau d'adieu de la part d'Abt.

DTM
21 sept. 2021

Devenez modérateur sur les commentaires des articles Motorsport.com !

Du temps et de la passion ? Aidez-nous à maintenir l'espace de commentaires propre et plaisant pour tous !

Formule 1
16 sept. 2021

Di Grassi trouve refuge chez Venturi à la place de Nato

Lucas di Grassi va pouvoir continuer sa carrière en Formule E malgré le départ d'Audi, ayant décroché le second baquet Venturi.

Formule E
15 sept. 2021

Oliver Rowland remplace Alex Lynn chez Mahindra

Oliver Rowland va bien faire son retour dans l'équipe Mahindra la saison prochaine. L'Anglais va remplacer Alex Lynn et faire équipe avec Alexander Sims, qui a prolongé son contrat.

Formule E
7 sept. 2021

L'écurie Mercedes FE pourrait se lier à un autre constructeur

L'écurie portant actuellement le nom de Mercedes en Formule E, qui devrait rester dans le championnat malgré le départ de la marque, tente d'obtenir un partenariat avec un autre constructeur majeur.

Formule E
3 sept. 2021

Maximilian Günther signe chez Nissan e.dams

C'est chez Nissan e.dams que Maximilian Günther va poursuivre sa carrière en Formule E.

Formule E
2 sept. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021

Mercedes officialise son retrait de la Formule E fin 2022

Mercedes a officiellement annoncé son départ de la Formule E, qui sera effectif à la fin de la saison 2022, avec pour objectif de se "concentrer" sur la Formule 1 et de "recentrer les ressources pour le développement des véhicules électriques".

Formule E
18 août 2021
L'E-Prix du Cap se courra autour du stade de la Coupe du monde

Article précédent

L'E-Prix du Cap se courra autour du stade de la Coupe du monde

Article suivant

Frijns prolonge avec Virgin et Evans avec Jaguar

Frijns prolonge avec Virgin et Evans avec Jaguar
Charger les commentaires